Sign in
Download Opera News App

 

 

Assemblée Nationale / Succession d’Amadou Soumahoro au perchoir : tout sur les manoeuvres au PDCI !

Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA


Après les obsèques d’Amadou Soumahoro, ancien président de l’Assemblée nationale, place aux tractations dans les Groupes parlementaires des partis politiques pour sa succession, au perchoir. Au PDCI-RDA, des intentions de candidature s’affichent déjà

Sauf changement de dernières minutes, c’est la date du 31 mai prochain qui a été fixée pour le dernier délai du dépôt des candidatures en vue de succéder à Amadou Soumahoro. Et c’est une semaine plus tard, c’est-à-dire le 7 juin 2022, en plénière, que se déroulera l’élection. Dans les partis politiques (RHDP, PDCI, FPI, EDS, etc.), les différentes directions, avec à leur tête leur président, abattent les cartes pour positionner un candidat.

Au PDCI-RDA, la question est plus que d’actualité. Des sources proches des élus du parti presque nonagénaire révèlent que compte tenu de la dimension hautement politique de la problématique, le président du Groupe parlementaire a diligemment pris attache avec le président Henri Konan Bédié afin de lui présenter l’environnement du dossier et surtout prendre des directives en adéquation avec sa vision ainsi que sa stratégie au cours de cet autre tournant décisif de la Côte d’Ivoire.

Simon Doho, président du Groupe parlementaire PDCI


La posture de l’honorable Simon Doho est d’autant plus compréhensible et convaincante, d’après des élus PDCI joints, qu’elle intègre aussi des velléités de candidature au sein de son parti. L’honorable Amankou Jean-Michel, élu à Abengourou, a déjà affiché son souhait de se lancer à la conquête du perchoir pour le compte de son parti. Il l’a d'ailleurs déjà manifesté au président du Groupe parlementaire PDCI.

Disposant certes le plus grand nombre d’élus à l’Assemblée nationale après le RHDP, parti au pouvoir, le PDCI-RDA, apprend-on, est dans une dynamique qui s’inscrirait entre autre dans la consolidation de l’opposition autour d’un projet commun pour agir en synergie sur la base de la confiance entre différents groupes parlementaires, l’engagement des discussions avec le RHDP en tenant compte de la particularité du contexte après le décès du président de l’Assemblée nationale, la vision de construction d’une réconciliation par un dialogue constructif au bénéfice d’un retour définitif de la paix dans notre pays.

C’est d’ailleurs sur la base de cette dynamique que le président du Groupe parlementaire PDCI a pris les contacts auprès de ses collègues des Groupes parlementaires EDS et UDPCI pour oeuvrer à un plan d’action au profit de leurs différents partis politiques.

Des informations font état d’un excellent état d’esprit en ligne droite avec les orientations données par le président Henri Konan Bédié, qui sont soutenues par les présidents du PPA-CI et de l’UDPCI.

 

Saint-Claver Oula

Content created and supplied by: Saint_Claver_Oula (via Opera News )

amadou soumahoro henri konan bédié

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires