Sign in
Download Opera News App

 

 

Recherches scientifiques : l’Université de Korhogo (UPGC) et le Centre suisse de Recherches pilotent le projet HE2AT portant sur les impacts sanitaires du changement climatique en Afrique

« Développer des solutions utilisant la science des données pour atténuer les impacts sanitaires du changement climatique en Afrique  », c’est l’objectif visé le Centre Transdisciplinaire Africain sur la chaleur et santé en Afrique à travers le projet HE2AT. Le lancement de ce projet se tient du mardi 24 au jeudi mai 2022 à Abidjan à l’Hôtel Laforge de Cocody.

L’Université Peleforo Gon Coulibaly de Korhogo (UPGC) et le Centre Suisse de Recherches Scientifiques en Côte d’Ivoire (CSRS) sont les deux institutions ivoiriennes choisies pour piloter les recherches dans le cadre de cet important projet initié par un Consortium de partenaires aux Etats-Unis et en Afrique et est financé par le National Institutes of Health (NIH, USA).

 « Le projet a pour objectifs d’améliorer la compréhension des interactions complexes entre la chaleur et la santé dans les villes africaines, en prenant en compte les dimensions spatiale et démographique, et de contribuer à une avancée majeure vers le développement d'intervention, comprenant les Systèmes d’Alerte Précoce (SAP), visant à réduire la vulnérabilité et à renforcer la résilience face à la chaleur extrême dans les villes africaines. », a indiqué  le Professeur Cissé Gueladio (Investigateur principal du projet HE2AT, par ailleurs ex-Directeur général du CRCS et Professeur Associé à l’UPGC de Korhogo) à l’ouverture des travaux ce mardi 24 mai 2022.

Prévu sur une période allant de cinq (05) à dix (10) ans, ce projet permettra aux chercheurs ivoiriens, sud-africains et américains d’établir une science des données et une plateforme analytique, capables de documenter les impacts de la chaleur extrême, d’informer les systèmes d’alerte précoce sensibles et les systèmes de surveillance à travers l’Afrique subsaharienne.

Seule université ivoirienne choisie pour la conduite du projet HE2AT, les autorités de L’Université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo (UPGC) se sont réjouies de l’honneur  fait par le monde scientifique à cette institution qui, depuis 2008 mène des travaux de recherches  scientifiques sur le changement climatique et ses conséquences sur la vie des populations.

«Devant cette problématique d’intérêt mondial, voire d’urgence mondiale, l’Université Peleforo Gon Coulibay se réjouit de contribuer à la recherche de réponses adaptées en étroite collaboration avec d’éminentes institutions de recherche que j’ai citées précédemment.C’est le lieu de féliciter et de remercier l’équipe projet dans sa globalité et singulièrement, celle de l’UPGC coordonnée par le Prof. Cissé Guéladio. Mes remerciements vont également à l’endroit du Prof. Vanga Adja Ferdinand et du Prof. Koné Brama pour leurs efforts au quotidien pour rendre le présent atelier possible », a déclaré le Professeur Diabaté Donourou, Secrétaire Général de l’Université Peleforo Gon Coulibaly, représentant le Président de l’Institution, le Professeur Coulibaly Adama.

Notons que le projet HE2AT concentrera ses études de cas sur les villes de Johannesburg, en Afrique du Sud, et d'Abidjan, en Côte d'Ivoire et permettra à travers les méthodes du « big data » et de la science des données d’aider à identifier des interventions d’adaptation prometteuses et optimiser les programmes visant à réduire les impacts sanitaires du changement climatique en Afrique.

Sébastien Levry

Content created and supplied by: Sebastien_Levry (via Opera News )

Afrique UPGC

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires