Sign in
Download Opera News App

 

 

Ukraine : voici pourquoi plusieurs combattants restent encore dans l’usine d’Azovstal

L'actualité de la guerre en Ukraine reste ces derniers temps marquée par la reddition en masse de soldats ukrainiens retranchés dans les souterrains de l'usine sidérurgique d'Azovstal. La ville de Marioupol serait désormais contrôlée par l'armée russe. Mais des sons contraires se font entendre.

En effet, selon le journal français le Monde dans sa version en ligne du 18 mai 2022, la reddition d’Azovstal n’est pas complète, en dépit de l’évacuation de plusieurs centaines de combattants ukrainiens. Le chef d’état-major du régiment Azov, Bohdan Krotevych, a posté mercredi soir sur son fil Twitter une photo de lui dans les ruines de l’aciérie mentionnant simplement : « 18.05.2022 Azovstal. La lutte continue ».

Et le journal de continuer en évoquant une source diplomatique ukrainienne qui indique que les combattants restés dans l’aciérie « attendent de voir comment seront traités leurs camarades évacués, qui sont entre les mains des Russes...». Dans un reportage de la chaîne de télévision France 24 montrant les soldats ukrainiens dans un abri après leur reddition le 19 mai 2022 à l'édition du journal du soir, ces derniers ont dit être bien traités avec des couvertures et de la bonne nourriture en abondance.

Espérons donc que les derniers combattants ukrainiens suivent le mouvement au risque de mourir sans assistance dans les tréfonds de cette usine.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

combattants d’azovstal plusieurs pourquoi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires