Sign in
Download Opera News App

 

 

Insécurité à Bouaké : Plusieurs cas d'agressions d'institutrices signalés.

Les faits se déroulent dans le Groupe Scolaire Municipalité de Bouaké.

Selon la Coalition Secteur Education Formation de Côte d'Ivoire, plusieurs cas d'agressions sont signalés dans cet établissement scolaire depuis le 07 septembre 2021 avec celui la directrice de la Maternelle dans son Bureau. Le 10 octobre 2021, la maîtresse Touré victime de vole dans sa classe et le 14 janvier 2022 la maîtresse de la grande section agressée avec un couteau par un individu qui a pris la fuite.

Le lundi 17 janvier 2022, le COGES du Groupe Scolaire a dû fermer l'école parce que les enfants ne sont pas en sécurité.

Chose surprenante dans cette situation, c'est que chaque jour, les institutrices restent à l'école pour marquer leurs présences à leurs postes, et pourtant, ce sont elles qui sont chaque fois agressées et non les élèves.

Jusque là, les autorités éducatives de Bouaké ne réagissent pas pour la sécurité de ces braves institutrices qui ont abandonné leurs différentes familles pour l'éducation des enfants de Bouaké. L'école n'a pas de clôture pour éviter ces cas d'agression.

Alors nous marquons notre indignation face à cette situation et condamnons tous ces cas d'agression avec fermeté contre nos braves institutrices et nous invitons

Madame Mariatou Koné, Ministre de l'Éducation Nationale et de l'Alphabétisation à porter un regard dans cette affaire afin de trouver une solution idoine pour le bonheur de l'école à Bouaké.

Serge Sarkoz pour la Coalition Secteur Education Formation de Côte d'Ivoire

Content created and supplied by: AkwabaAfrik-Info (via Opera News )

Bouaké

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires