Sign in
Download Opera News App

 

 

Aka Aouélé : "le festival Climbié Beach doit être une vitrine de préservation des valeurs fondamentales du Royaume Essouman"

"Merci pour l’honneur que vous me faites d’être patron de cette cérémonie mais, plus, d’être présent avec vous en tant que fils d’Assinie. Cette ville est une terre d’union, de paix, d’histoire, de tout ce qui unit la Côte d’Ivoire", a déclaré Aka Aouélé, président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), haut patron de la 32ème édition du Festival Climbié Beach, le samedi 13 août 2022, à la Place Assoko d’Assinie Mafia.

"Ce festival doit être surtout une vitrine de préservation des valeurs fondamentales du Royaume Essouman telles que la culture de la paix, de l'hospitalité de la cohésion, de la solidarité en cohabitation avec la vision de son Excellence le Président de la République Alassane Ouattara", a indiqué Dr Aka Aouelé, par ailleurs président du Conseil régional du Sud-Comoé, qui estime que le Festival Climbié Beach doit être un festival à pérenniser pour les enjeux économiques, sociaux, culturels pour Assinie, le Sud-Comoé et pour les braves populations ivoiriennes.

Poursuivant, Dr Aka Aouélé a salué la pertinence du thème retenue pour cette 32ème édition du Festival Climbié Beach, qui est "Tourisme comme facteur de développement local". Car ce thème, à l'en croire, est en phase avec la vision du gouvernement relativement à son Plan national de développement de promotion du tourisme qui contribue au PIB à hauteur de 10%. "Le festival international Climbié doit donc être l'occasion d’allier activité ludique et éducative, occasion de transmettre à notre jeunesse notre tradition. Il doit être également l'occasion de développement touristique par le tourisme à la création et bien entendu à la préservation du bâtiment culturel", a-t-il poursuivi.

 

"Ce thème, nous l’avons décliné au niveau du Sud-Comoé qui demeure à ce jour le seul Conseil régional ayant créé un Office régional du développement touristique. Car le tourisme demeure une précieuse et formidable opportunité de redistribution de la richesse aux communautés locales qui ont tant besoin des ressources générées avec l’attractivité exercée par la diversité de leurs potentialités naturelles et culturelles », a-t-il relevé.

Car, a-t-il soutenu, la culture est un élément essentiel du développement. Lorsque celle-ci est renforcée et valorisée au niveau de l’individu et de la communauté, elle contribue à l’épanouissement personnel, au développement économique et à la cohésion sociale tout en générant une série d’activités susceptibles de se structurer et se développer comme des secteurs d’activités à part entière. "La culture est d’ailleurs celle que nous disposons comme richesse. Cher peuple Essouman, je vous invite à venir vous abreuver inlassablement à la source de la tradition à travers ce festival afin que celui-ci vous serve de tremplin à réhabiliter nos valeurs culturelles qui sont peu à peu en train de disparaître", a-t-il lancé.

Le Président du Conseil économique, social, environnemental et culturel par ailleurs président du Conseil régional du Sud-Comoé a, à l'occasion, fait don de la somme de 4 millions de francs CFA aux différentes forces vives du Royaume Essuman.

JM TONGA

Content created and supplied by: JMTONGA (via Opera News )

aka aouélé alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires