Sign in
Download Opera News App

 

 

Grève dans les universités publiques : la Fesci et d’autres syndicats estudiantins suspendent leur mot d’ordre pour 1 mois

Dans la matinée de ce vendredi 12 août, les organisations estudiantines et scolaires initiatrices de la grève qui a débuté le lundi 1er août 2022 dans les universités publiques ivoiriennes, se sont réunies au siège de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire (Fesci) pour faire le point de l’évolution des discussions relatives à leurs récentes revendications.

Ce jour, la Fesci, l’Unesci, l’Umes-CI, le Fnept-CI, la Fetept-CI et l’Aneci se sont réunies au siège de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (Fesci), sis à l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, pour évaluer la situation relative à leurs récentes revendications. Pour rappel, les organisations estudiantines et scolaires initiatrices de cette grève qui a débuté le 1er août 2022 réclamaient l’orientation des nouveaux bacheliers dans les UFR Droit et SHS de l’Université de Daloa, l’ouverture des nouvelles universités publiques à d’autres offres de formation, l’annulation du processus de préinscription en ligne des nouveaux bacheliers à travers les opérateurs mobiles (Orange, MTN et Moov) au profit de la plateforme digitale du Trésor Public (Tresorpay/Tresormoney), la délivrance des cartes d’étudiants dans les universités publiques et grandes écoles privées. Mais également, ces organisations demandent que les autorités permettent aux étudiants de l’UFR STRM de postuler au concours d’ingénieurs, d’ouvrir une session de réclamation après les résultats des orientations dans les universités publiques. Aussi, le retour du quai SOTRA à son ancien emplacement à l’intérieur de l’Université Félix Houphouët-Boigny, l’ouverture de la cité universitaire d’Abobo pour la rentrée universitaire 2022/2023 et la régularité des soutenances BTS faisaient partie de leurs revendications.

Dans un communiqué produit au sortir de leur rencontre de ce jour, l’on apprend qu’après les différentes rencontres entre le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, les organisations susmentionnées ont eu gain de cause. Notamment qu’un site a été trouvé à l’entrée de l’UFR des Sciences médicales pour abriter le nouveau quai SOTRA dont les travaux d’aménagement sont censés débuter ce vendredi 12 août 2022; l’opération de préinscription des nouveaux bacheliers a été exclusivement confiée à la plateforme digitale du Trésor Public (Tresorpay/Tresormoney). Toujours selon le communiqué signé par Saint-Clair Allah (secrétaire général de la Fesci), le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique promet d’orienter des étudiants dans les UFR Droit et SHS. Toutefois, les autres points de leurs revendications sont sur la table des discussions.

"De ce qui précède, les organisations réunies, ont décidé à l’unanimité de la suspension de la grève pour un délai d'un mois afin de donner une chance à la poursuite du dialogue et sur la base des quelques solutions trouvées pour certains points de revendications susmentionnés", mentionne le communiqué.

Pour avoir gagner en partie la "bataille", ces organisations estudiantines et scolaires annoncent que les activités académiques reprendront donc le mardi 16 août 2022 dans toutes les structures universitaires de Côte d'Ivoire.

JM TONGA

Content created and supplied by: JMTONGA (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires