Sign in
Download Opera News App

 

 

Intempéries : 54 zones à risques à Abidjan déguerpies à partir du 5 juin, voici les zones concernées

Pendant la saison des pluies, on enregistre chaque année des pertes en vie humaine et des dégâts matériels à Abidjan et dans sa banlieue. Pour éviter cette année des pertes en vie humaine, le gouvernement ivoirien a décidé de déguerpir les zones à risque de la capitale économique ivoirienne, Abidjan. Ce sont au total 4 000 ménages résidents dans les 13 communes d'Abidjan qui sont sommés de quitter les zones à risque, en cette saison de pluies, soit 25 000 personnes visées par une opération de déguerpissement qui démarre le 5 juin 2022.  Les zones concernées sont au nombre de 54. Du côté d’Adjamé, il s’agit de Bracodi au niveau du pont piéton. A Attécoubé, les secteurs Agban-Attié et Mossikro, longtemps déguerpies puis recolonisées après la saison des pluies sont concernées.

A Abobo, les populations devront également être prudentes. Certains sites y ont également été identifiés. Il s’agit d’ Abobo Cloetcha 1 et 2, Abobo désert, Banco, avocatier  et dépôt 9. À Anyama, ik s’agit de PMFA Village et Abbeh-Broukoi.

Au niveau de Cocody, la palette de zones à risques est beaucoup plus large avec les secteurs Laurier 9 et 15, Akouédo et Jacques Prévert. A Yopougon, les populations des zones du camp militaire, du Banco et de Bouguinisso sont menacées par les eaux de pluies et elles doivent quittées leurs habitations.Depuis les dernières semaines du mois de mai, Abidjan a les pieds dans l’eau. Des intempéries avec leur corollaire d’inondations, d’effondrements de bâtiments et d’éboulements se multiplient. Les populations sont invitées à libérer ces zones à risques afin d’éviter des drames liés à la saison des pluies.La météo annonce de fortes pluies, plus fortes que celles de 2018 qui avaient entraîné des morts d’hommes et de nombreux dégâts matériels. Lors de la saison des pluies, en 2018, l'on a enregistré du 18 au 19 juin, de cette année 20 décès sur l'ensemble du territoire national, dont 18 à Abidjan.

Content created and supplied by: Blackson (via Opera News )

Abidjan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires