Sign in
Download Opera News App

 

 

Mali: la question de Choguel Maïga qui montre la rupture de la confiance avec les forces étrangères

L'on peut le dire au vu de la dureté des discours des autorités maliennes avec leur partenaires bilatéraux et multilatéraux que la confiance est rompue. Le Mali a demandé une révision des accords militaires qui le lient à la France. Dernièrement, ce sont les Danois qui ont été récusés. Ils vont plier bagages et quitter le Mali. Cette succession d'événements montre que le la confiance entre Bamako et ses partenaires étrangers en matière sécuritaire n'est plus au beau fixe.

A ce sujet, la radio internationale RFI a rapporté une question que s'est posé le premier ministre Choguel Maïga dans les médias maliens :

« ne sont-ils pas là pour préparer quelque chose dans notre pays » ?

Après quoi le chef de la diplomatie danoise a dénoncé « le jeu sale » des autorités maliennes. Il y a aussi eu, bien sûr, les propos de Jean-Yves le Drian sur « la fuite en avant d’une junte illégitime qui refuse le suffrage universel ». Et la réponse de son homologue malien Abdoulaye Diop, qui dénonce des propos « inacceptables [...] emprunts de mépris », et demande que la France « respecte le Mali en tant que pays ». Donc l’escalade verbale se poursuit et on se demande où cela nous conduira les jours à venir.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

Choguel Maïga Mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires