Sign in
Download Opera News App

 

 

L'ex-président Moldave accuse la justice de son pays d'être à la solde de Washington

L'ex-président Moldave accuse la justice de son pays d'être à la solde de Washington.

Alors qu'il est dans le collimateur de la justice de son pays, l'ex-président Moldave, Igor Dodon accuse celle-ci d'être liée à Washington.

"Le groupe de 53 procureurs, enquêteurs et autres spécialistes qui s’occupent de mon affaire est géré par l’ambassade des Etats-Unis avec le consentement du président Maia Sandu. Il s'agit d'une affaire politique visant à neutraliser l'opposition", a commenté la décision du tribunal du quartier de Ciocana à Chisinau de le placer sous résidence surveillée pour 30 jours le président Igor Dodon , ce 26 mai.

L'ancien chef de l’Etat est ciblé dans le cadre d'une enquête pour trahison d'Etat, corruption passive, financement d'un parti politique par une organisation criminelle et enrichissement illégal.

Des perquisitions ont été menées dans une douzaine de lieux, des bureaux liés à l'ex-dirigeant et à son domicile de Chisinau, la capitale de l'ex-république soviétique, selon l'agence France Presse (AFP) .

Content created and supplied by: L'éléphant (via Opera News )

justice l'ex-président moldave washington

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires