Sign in
Download Opera News App

 

 

L'attaque du camp Barkhane au Mali rappelle le "bombardement" de Bouaké, en 2004

Le soldat Français tué lors dans l'attaque du camp Français à Gao, Mali et le communiqué de l'Elysée relative à la mort du soldat.


On apprend l'attaque à la roquette du camp Barkhane de l'armée Française à Gao, au Mali le samedi 22 janvier 2022. Le bilan de cette attaque fait état d'un mort ( un soldat français, Ndlr) et 9 blessés selon France 24, qui annonce que l'attaque n'aurait pas été revendiquée.

L'attaque de Barkhane, au Mali faut-il le souligner rappelle les evenements de Bouaké en Côte d'Ivoire. Notamment le 06 novembre 2004 le " bombardement " présumé du camp Français de Bouaké par des avions militaires ivoiriens. Dans cette attaque de la base militaire Française de Bouaké 9 soldats Français et 1 civil américain auraient été tués. suite à cette attaque de la base militaire Française de Bouaké, en représailles la France avait détruit le même jour la majorité de l'aviation militaire ivoirienne , provoquant de violentes manifestations anti-francaises dans le sud de la Côte d'Ivoire.

En ce qui concerne le Mali, cette situation arrive au moment où le pays fait face à de lourdes sanctions de la CEDEAO adoubées par la France, suite à l'installation des militaires au pouvoir qui aspirent diriger le pays pendant 5 ans avant de passer la main à un régime civil. Ce que réfutent la France et la CEDEAO. En 2004, ce n'etait pas la lune de miel entre les anciens présidents Laurent Gbagbo et Jacques Chirac, actuellement également, le torchon brûle entre le président Français Emmanuel Macron et les autorités du Mali.

A.Z

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

Barkhane Bouaké Français Gao Mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires