Sign in
Download Opera News App

 

 

Coopération : les nouvelles sont bonnes pour le Mali, ce que la Russie prévoit pour le pays

On peut le dire sans se tromper. La coopération bilatérale entre la Fédération de Russie et le Mali est au beau fixe. Mieux, elle marche dans l'intérêt des deux pays. Et ce n'est pas le ministre des Affaires étrangères Abdoulaye Diop qui soutiendra le contraire. Lui qui, en compagnie de ses collègues du gouvernement en charge des Transports, de l'Energie et de l'Economie, vient de rentrer de Moscou, les valises pleines de bonnes nouvelles pour l'avenir du Mali.

En effet, lors du séjour du diplomate malien en Russie, plusieurs projets économiques et de développement soumis au gouvernement du président Vladimir Poutine ont trouvé un écho favorable et des réponses toutes aussi satisfaisantes. C'est qu'en plus de la coopération militaire qui marche très fort au grand bonheur du peuple malien, la Russie, l'un des partenaires privilégiés et stratégiques des autorités de Bamako vient de donner son accord pour la réalisation d'un projet d'importance capitale.

Il s'agit de la construction d'un chemin de fer stratégique vers les pays qui ont accès à l'océan. Un projet grandeur nature qui aura l'avantage de désenclaver le pays de Modibo Keita, père de l'indépendance malienne. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov qui est conscient de la dimension économique d'un tel projet dans un pays sahélien comme le Mali, n'y a pas trouvé d'inconvénients. Ainsi donc, dans les mois à venir, les relations bilatérales entre la Fédération de Russie et le Mali seront amplifiées avec le renforcement tous azimuts de cette coopération gagnant-gagnant.

Pendant ce temps, d'autres pays africains manquant d'ambitions pour leurs peuples volent au ras des pâquerettes sous le poids de l'impérialisme ambiant. Et avilissant.

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

abdoulaye diop bamako coopération mali moscou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires