Sign in
Download Opera News App

 

 

Corridor Daloa-Bouaflé : des armes et munitions de guerre trouvées dans un car hier, un individu arrêté

Image d'illustration/ c'est en fouillant le car que les armes et munitions ont été découverts.

Félicitations aux gendarmes de Daloa ! Eux qui ont interpellé un dangereux individu pour détention illégale d'armes et munitions de guerre. C'était hier mercredi 10 Août 2022, au corridor axe Daloa-Bouaflé (Centre-Ouest du pays), avons-nous appris de sources sécuritaires concordantes.

T. Maméry, c'est le nom de l'individu, se trouvait à bord d'un autocar d'une grande compagnie de transport interurbain en partance pour Man lorsqu'il a été interpellé ce mercredi, aux environs de 16 heures. C'est en procédant à un contrôle à bord même du véhicule que le MDL-Chef E. Ange de la Cellule Anti-Drogue de Daloa a découvert le pot aux roses.

Voici le type d'arme que transportait T. Maméry dans ses effets personnels (image d'illustration).

Nos sources rapportent que T. Maméry avait dissimulé dans ses bagages plusieurs matériels militaires. Les gendarmes ont ainsi trouvé 02 fusils AK 47, 02 chargeurs, 52 cartouches de 7,62 m/m, 02 téléphones cellulaires et 03 puces. Face aux questions sur l'origine et la provenance de ces armes et appareils de communication, l'homme a bafoué son français. Devant les imprécisions du concerné, les gendarmes en poste à ce corridor l'ont naturellement mis aux arrêts. Ils lui reprochent de détenir illégalement des armes et munitions de guerre.

T. Maméry a été confié à la Brigade de Recherches de Daloa pour nécessité d'enquête (image d'archives).

Selon les documents d'identité trouvés sur lui, poursuivent les mêmes sources, l'homme serait né à Zouan-Hounien en 1980. De nationalité ivoirienne, il réside au quartier Dioulabougou de Man où il exerce le métier de forgeron. T. Maméry a, par la suite, été conduit au bureau de la Brigade de Recherches de la Gendarmerie de Daloa pour nécessité d'enquête. Il s'y trouve encore ce matin.

Tout le matériel a été saisi et confié aux différents services compétents pour retracer (surtout les puces téléphoniques) toutes traces permettant de retrouver leurs propriétaires. Le Procureur de la République a été informé. Et une enquête ouverte.

Affaire à suivre !!

Patrick_Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

daloa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires