Sign in
Download Opera News App

 

 

Présidence de la FIF : le rêve brisé de Didier Drogba et de millions d'Ivoiriens

L'ex Capitaine des Éléphants n'a pas à rougir de sa défaite.

Son élection à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) était attendue comme l'arrivée des premières pluies dans le Sahel. Tant, son projet "Renaissance" aura susciter d'immenses espoirs en des lendemains qui chantent chez de nombreux ivoiriens. Mais, les fruits n'auront pas tenu la promesse des fleurs ! Didier Drogba a été renvoyé à ses chères études, par les 81 votants qui lui ont préféré Idriss Diallo. Le classant même en 3ème position, donc éliminé au 1er tour. Déjà !

Il est de notoriété publique que nul n'est prophète chez soi. Les présidents de clubs et membres des différents groupements d'intérêt auront clairement choisi de ne pas embarquer dans le train à grande vitesse (TGV) que leur proposait l'ex capitaine des Éléphants. Le voyage leur semblait trop risqué, trop beau pour être vrai !

Les jours prochains nous situeront sur les futurs projets de Didier Drogba.

Pourtant, Didier Drogba leur avait donné de nombreuses assurances sur sa volonté à sortir notre football du coma cérébral dans lequel il est plongé depuis plusieurs années déjà. À savoir, un salaire minimum doublé d'une police d'assurance garantis pour les premiers acteurs du football, des subventions pour les clubs de tous les niveaux, des équipements, des structures d'accueil et de pratique de ce bel art qui rassemble des millions de passionnés à travers le monde, des moyens de transport, etc. La Légende des Blues de Chelsea ambitionnait ainsi faire Renaître le football Ivoirien. Lui rendre tout ce qu'il a obtenu dans sa riche carrière. Son rêve pour le football Ivoirien était grand !

Les 81 votants ont refusé d'embarquer avec Didier Drogba dans le "TGV" qu'il leur proposait.

Hélas, le fils de Niaprahio n'aura pas suffisamment convaincu cet électorat que de nombreux ivoiriens et observateurs disent ne pas vraiment comprendre. Ils se comptent par milliers, ceux des soutiens à DD11 qui ont la gueule de bois, ce matin. Ils ne s'en reviennent pas encore d'avoir perdu cette élection. À la fin du scrutin, certains sont même allés jusqu'à jurer de ne plus remettre les pieds dans un stade de football. "À quoi ça sert de dépenser son argent pour regarder des matchs insipides sur des terrains qui n'ont de nom que celui-là ?", s'interrogent-ils. Les griefs sont kilométriques.

Accolade de félicitations entre Didier Drogba et Idriss Diallo après la proclamation des résultats définitifs.

Ailleurs qu'en Côte d'Ivoire, l'on se demande encore comment et pourquoi la Côte d’Ivoire décide de se passer d'une valeur absolue comme Didier Drogba dont le nom à lui seul est un produit marketing, une marque déposée ? Didier Drogba, président de la FIF, c'est un flot ininterrompu d'annonceurs qui aurait, à coup sûr, dévalé dans les caisses fédérales. Et au-delà dans le pays. Mais, peut-on faire le bonheur d'une personne contre son gré ?

À tous ceux-là, nous disons de ne point désespérer de nos dirigeants et de notre football. Pour nous, Didier Drogba a gagné plus que la présidence de la FIF.

Didier Drogba et Sory Diabaté, assis côte-à-côte dans l'auditorium de la Fondation.

L'élection de ce samedi 23 Avril 2022 ouvre une ère nouvelle et moderne pour le football Ivoirien. L'avenir s'annonce radieux pour nos jeunes frères et sœurs qui pratiquent ce sport. Soyons rassurés que la gouvernance de la FIF ne sera plus jamais la même. Désormais, une Commission de gouvernance, d'éthique et de conformité dont les membres ont été élus au cours de cette même AG veillera au grain. Cet organe est une sorte de Gardien du Temple. Entre deux AG, il surveillera l'utilisation de tous les moyens mis à la disposition de la fédération. Question d'empêcheur ceux qui ont un mauvais commerce avec les biens publics de "tourner en rond".

Plus rien ne sera plus jamais comme avant à la FIF, grâce à Didier Drogba.

Et tout ça, grâce à Didier Drogba qui aura amené des millions d'ivoiriens à s'intéresser à la gestion managériale de notre football. C'est là que réside la victoire de notre Légende. À lui de ne pas en faire une tache noire dans les ambitions qu'il nourrit pour la Côte d'Ivoire, son football et sa jeunesse. Qu'il s'en serve plutôt comme du carburant pour regarder l'avenir droit dans les yeux et revenir plus fort et déterminé. Les jours prochains nous situeront sur les futurs projets de la star ivoirienne.

Merci à Didier Drogba pour son Don de Soi. Son avenir se trouve devant lui !

Patrick_Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

Didier Drogba FIF

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires