Sign in
Download Opera News App

 

 

Adhésion de la Finlande à l'OTAN : le vice-ministre russe des affaires étrangères réagit et menace

_Serguei Ryabkov vice-ministre russe des affaires étrangères

Que va faire à présent Vladimir Poutine après que la Finlande ait officiellement demandé à faire son entrée dans l'OTAN ? Surtout, à la suite de la Finlande, la Suède compte aussi postuler. Toutes choses que le président russe voulait éviter en envahissant délibérément l'Ukraine. Dans tous les cas, les russes ne décolèrent pas. Dès l'annonce, Vladimir Poutine avait qualifié cette décision de ''grave erreur'' . Quant au vice-ministre russe des affaires étrangères, Sergueï Ryabkov, déclare ce lundi 16 mai 2022 : ''Ils ( la Finlande et la Suède) ne doivent pas se faire d'illusions sur le fait que nous allons simplement l'accepter". L'adjoint de Sergueï Lavrov va jusqu'à parler de ''conséquences'' selon des propos retranscrits par le média ''Politico'' sur son site.

Les autorités finlandaises quant à elles ont motivé leur choix par le déluge de feu que subit actuellement l'Ukraine et parlent de choix ''historique''. En effet, ce pays scandinave, voisin de la Russie était jusque-là resté neutre, n'appartenant ni à l'OTAN principale organisation de défense des pays occidentaux ni au pacte de Varsovie, la défunte organisation militaire des pays de l'ex-bloc soviétique et de lest.

Après avoir coupé le courant le samedi dernier à la Finlande, on voit très mal Vladimir Poutine engager une autre campagne militaire en Finlande et en Suède. Surtout que son armée est en difficulté après plus de 80 jours de combat. Aujourd'hui, la seule option qui reste au maître du Kremlin, c'est l'arme nucléaire.

Content created and supplied by: Femmegouro (via Opera News )

Finlande Sergueï Ryabkov Suède Vladimir Poutine

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires