Sign in
Download Opera News App

 

 

Football FIF / Idriss Diallo à Jeune Afrique : "je souhaite être un président d’ouverture"

Élu le 23 avril dernier à la suite d'un scrutin fortement disputé, Yacine Idriss Diallo a une idée plutôt claire de ses priorités pour la transformation du football local.

Dans le colonne du magazine panafricain Jeune Afrique, le tout nouveau Président de la FIF a donné des indications sur ses priorités et réitéré son désir de travailler avec les anciens que son Sory Diabaté et Didier Drogba. Attendu sur la question du prochain sélectionneur national, Idriss Diallo entend resté fidèle à son plan. "J’ai une idée très précise de ce que je veux. Mon idée est de confier la sélection à un duo composé d’un coach étranger, ayant de solides références, et d’un Ivoirien, qui possède ses diplômes d’entraîneur. Au bout de deux ans, il y aura eu un transfert de compétences entre le premier et le second, et l’Ivoirien pourra alors prendre la place du sélectionneur étranger. J’ai déjà plusieurs noms en tête. Nous continuerons de travailler sur ce que nous attendons, puis une liste sera soumise au ministre des Sports, puisque c’est l’État qui prendra en charge les salaires des membres du staff technique" a expliqué le Président Idriss Diallo.

En outre, Idriss Diallo est conscient de la nécessité de fédérer toutes les énergies autour du football ivoirien. Ces dernières années, la famille du sport roi ivoirien n'a pas été épargné par les crises et les dissensions de toutes sortes. Aussi a-t-il invité Didier Drogba et Sory Diabaté a le rejoindre afin de rehausser le football ivoirien. "J’insiste sur le fait que je souhaite être un président d’ouverture, et c’est d’ailleurs pour cela que j’aimerais travailler avec Sory Diabaté et Didier Drogba, mes deux adversaires lors de cette élection. Lors de ma campagne, j’avais dit que si j’étais choisi, je leur proposerais de collaborer" affirme-t-il. À quelques mois de l'organisation de la Coupe d'Afrique en Côte d'Ivoire, la Côte d'Ivoire a besoin de tous ses fils pour réussir le pari d'une Coupe d'Afrique exceptionnelle. Du reste, Idriss Diallo a exposé dans les lignes du magazine panafricain son ambition de faire accroître les ressources de la fédération avec ses partenaires et remettre la bonne gouvernance au cœur de la gestion de la faîtière.

Content created and supplied by: AlphaMourinho (via Opera News )

didier drogba fif panafricain jeune afrique yacine idriss diallo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires