Sign in
Download Opera News App

 

 

Amadou Coulibaly : « je m’étonne que les Ivoiriens s’impatientent des résultats des audits »

S'il y a un dossier pour lequel les ivoiriens marquent un intérêt avéré en rapport avec la bonne gestion de la chose publique c’est bel et bien les résultats des audits initiés par le gouvernement ivoirien et qui ont conduit au limogeage de Directeurs Généraux et de certains de leurs collaborateurs.

Cependant, le porte porte-parole du gouvernement, le ministre Amadou Coulibaly a montré son étonnement face au vif intérêt que suscite ce dossier au sein des populations. Pour lui, un audit reste et demeure un outil, un instrument de bonne gouvernance aux mains des décideurs qui peuvent en faire usage pour se faire une idée de la gestion en cours dans un organe donné. Par conséquent, lorsqu’ils sont menés, leurs résultats appartiennent exclusivement à l’autorité qui en a eu l’initiative. Le ministre s’est amusé de ce qu’il qualifie de « politique spectacle » dont serait friands les ivoiriens et qui voudrait que tout soit mis sur la place publique : « je m’étonne que les ivoiriens s’impatientent des résultats des audits » à t-il commencé avant d’ajouter « les audits ont bien été commandités par quelqu’un qui a estimé à un moment qu’il fallait les faire. Je pense que c’est le commanditaire d'un audit qui est le premier destinataire des résultats de ces audits ».

Il a ensuite tenu à préciser sa pensée « je ne veux pas que nous nous inscrivions dans cette forme de politique spectacle qui veut que tout soit mis sur la place publique » car pour lui «un audit est un instrument de gouvernance qui n’est pas fait pour alimenter les débats dans les ménages ».

Le porte-parole parole du gouvernement a conclu que c’est en toute responsabilité que les autorités ivoiriennes ont commandité ces audits et c’est à elles que revient la primeur de leurs résultats qui le moment venu «sauront en tirer toutes les connaissances ».

Pour notre part , nous estimons qu'au nom du principe de recevabilité qui est gage de bonne gouvernance et qui veut que tout gestionnaire d’une petite parcelle d’autorité de l’État ou de tout autre organisme bénéficiant de financement public puisse rendre compte à tout moment de sa gestion, il est important que les audits soient érigés en règle. Les résultats préliminaires des audits en cours avec à la clé les limogeages de Directeurs Généraux alors que les résultats définitifs sont toujours attendus est un indicateur de la nécessité des contrôles permanents.

Par ailleurs, l’intérêt du citoyen lambda pour les résultats de ces audits loin de toute considération politique, est la manifestation de la volonté du contribuable de voir utiliser à bon escient les impôts qu’il paie et surtout le désir de nos populations à voir véritablement s’engager la lutte contre la corruption et tous ses corollaires qui font mal aux caisses de l’État, à l’économie nationale et qui sape les fondamentaux de nos valeurs.

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

amadou coulibaly

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires