Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire "fermeture de Wave dans trois pays" : voici toute la vérité

Non, Wave Mali, Burkina Faso et Ouganda ne ferment pas ! Dans un communiqué en date du mardi 05 juillet 2022 et dont nous avons reçu copie, Le Groupe Wave Mobile Money dément une rumeur portant sur trois de ses bureaux. 


De quoi s’agit-il ? 

Une information devenue virale ces dernières heures sur les réseaux sociaux et reprise par certains médias, annonce la fermeture des filiales du groupe américain basées au Mali, Burkina et en Ouganda. Des raisons économiques étant mises en avant. Une allégation qui a fait réagir la fintech. 


« Afin de garantir un fonctionnement optimal de nos services et pour rester agile dans ces trois pays, nous avons dû prendre la décision particulièrement difficile de réduire nos effectifs, ce qui ne correspond aucunement à une fermeture de nos filiales tel que relaté dans la presse en ligne. Nous réitérons notre engagement à continuer de servir les 10 millions d’utilisateurs actifs qui nous font confiance au Mali, au Burkina Faso, en Ouganda, en Côte d’Ivoire et au Sénégal », insiste le communiqué signé de la Direction générale.


Par ailleurs, la tornade bleue se dit déterminée à rester au Mali, au Burkina Faso et en Ouganda à long terme afin de continuer à œuvrer pour l’inclusion financière. Un engagement qui va de pair avec sa proposition de valeur qui reste inchangée. «Les retraits et paiements sont gratuits et les transferts à 1%», précise La plateforme américaine Wave.


Mamadou Ouattara

Content created and supplied by: MamadouO (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires