Sign in
Download Opera News App

 

 

Après l’Algérie, les Éléphants croisent le fer avec Mohamed Salah et les Pharaons d’Égypte

On peut le dire sans risque de se tromper, les Éléphants de Côte d’Ivoire ont livré leur match de référence contre les fennecs d’Algérie dans le cadre du troisième et dernier match de la poule E. C’est une belle équipe des Éléphants de Côte d’Ivoire bien en place qui a maîtrisé son sujet de bout en bout, belle maîtrise concrétisée par le score final de 3-1. Si ce résultat satisfait et récompense une belle équipe de Côte d’Ivoire, par contre, il met fin à l’aventure des fennecs d’Algérie, champions en titre, dans cette 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations qui se déroule au Cameroun.

Patrice Beaumelle a su bâtir au fil des rencontres une équipe compétitive qui a démontré au terme de ce match référence contre l’Algérie, qu'il faudra compter avec elle dans cette compétition. Après une victoire par le plus petit des scores 1-0 contre la Guinée Équatoriale, les ivoiriens marqueront le pas face à la Sierra Leone en concédant de manière rocambolesque le match nul 2-2 en fin de rencontre.

Le staff aura eu par la suite le mérite de remotiver les garçons qui se sont rachetés contre l’équipe qui avait éliminé la Côte d’Ivoire lors de la précédente coupe d’Afrique des Nations de football. Pour la suite de la compétition, les Éléphants de Côte d’Ivoire croiseront le fer avec les pharaons d’Égypte conduits par un phénoménal Mohamed Salah qui n’arrête plus d’enfiler les buts comme des perles en club aux côtés de son compère Sadio Mané.

Les Éléphants devront donc très rapidement se concentrer sur cet autre match qu’ils devront absolument remporter s’ils espèrent poursuivre leur parcours dans cette compétition.

L’Égypte qui a fini 2e de sa poule avec 6 points derrière le Nigéria, a bien souvent poser des problèmes à la sélection ivoirienne mais les rencontres se suivent et ne se ressemblent pas. Si les ivoiriens rééditent leur exploit de ce jour, il n’est pas exclu qu’ils ne parviennent pas à vaincre le signe indien et renvoyer les égyptiens à la maison comme ils l'ont fait cet après-midi face à l’Algérie. Patrice Beaumelle a les hommes pour réaliser cet exploit à lui d’avoir le nez creux dans le choix des hommes.

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

mohamed salah pharaons

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires