Sign in
Download Opera News App

 

 

Tronçon Guessabo-Issia : la police criminelle de Man met fin aux activités de trois coupeurs de route

La police criminelle de Man, a interpellé le lundi 21 mars 2022 trois présumés coupeurs de routes qui malmenaient les usagers de l'axe Guessabo-Issia. Les trois quidams ont été présentés ce même lundi à la presse.

Capitaine B.D, responsable régional de la police criminelle de Man, explique : « Le 5 mars, nous avons enregistré dans nos services, la plainte du sieur Coulibaly Ladji, chauffeur de remorque assurant le trafic entre San Pédro et Man. Il nous a relaté que dans la nuit du 4 au 5 mars 2022, aux environs d’une heure du matin, alors qu’il venait de San Pédro, à quelques kilomètres après la sous-préfecture de Iboguhé (Issia), il a été victime des coupeurs de route qui lui ont dépossédé de la somme de 90 000f et ses deux téléphones portables, ainsi que 10 000 f de son apprenti ».

C'est suite à cette plainte que les agents de police vont mener des qui vont aboutir à la localisation de quatre présumés braqueurs à Zoukougbeu. Au nombre de ces aigrefins figure un repris de justice, E.B, 23 ans, condamné pour les mêmes faits de braquage et vol à main armée en 2019, interpellé le jeudi 17 mars. Ses deux acolytes, L.E, G.J, et leur complice, eux le seront tour à tour à Grégbeu à quelques kilomètres de Zoukougbeu et à Gnanabéhi, un village dans la sous-préfecture de Iboguhé.

Le capitaine B.D précise: “le quatrième complice pour des raisons de sécurité de nos hommes sur le terrain, nous avons lâché prise. Mais pour le prendre, ce n’est pas un problème”. Il ajoute que, ce sont ces jeunes qui, profitant du mauvais état de la route, étaient souvent impliqués dans les braquages entre Zoukougbeu-Daloa. Cette voie ayant été réhabilitée, ils Ils se sont donc déportés sur l’axe Guessabo-Issia difficile à pratiquer par les usagers.

L'un des mis en cause, L.E, n'a pas nié les faits. Il a plutôt justifié son acte en complicité avec ses amis pour un besoin d'argent. « On avait besoin d’un petit jeton et on est allés couper la route entre Guessabo et Issia. On a mis le bois sur la route, et puis le véhicule s’est arrêté. On a montré la machette et demandé de nous remettre tout ce qu’ils ont sur eux », a-t-il raconté.

Sur ordre du procureur de Man, les officiers de la police ont été commis aux fins de poursuivre les enquêtes pour déférer ses individus peu recommandables, devant le tribunal.

Pedro avec une correspondance particulière

Content created and supplied by: Pedro (via Opera News )

Guessabo Issia Man San Pédro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires