Sign in
Download Opera News App

 

 

Après l’élimination précoce des Éléphants, Beaumelle doit-il encore rester à la tête de l’équipe ?

Avec l’élimination des Éléphants en huitièmes de finale de la CAN, la question de l’avenir de Beaumelle à la tête de la sélection risque de ressurgir très vite. Doit-on encore accorder du crédit au technicien français ? Après l’échec lors de la qualification aux barrages du mondial, les Éléphants ratent un autre objectif affiché par le coach qui espérait voir son équipe dans le dernier carré.


Le parcours des Ivoiriens en Coupe d’Afrique des Nations 2021 s’est terminé prématurément après une défaite au tirs aux buts (4-5) face à l’Égypte en huitième de finale. Au cours de ce match plaisant des deux côtés, l’équipe Ivoirienne a livré une prestation épique. La Côte d’Ivoire sort de la compétition avec beaucoup de regrets car il y avait de la place pour mieux faire au vu des nombreuses occasions qu’ils ont eues. Néanmoins, bien qu’il soit peut-être trop tôt pour tirer des conclusions, le coaching de Beaumelle pourrait être une nouvelle fois au cœur des débats. 


Avec un peu d’objectivité, la victoire contre une Algérie émoussée était « l’arbre qui cachait la forêt ». Face à l’Égypte solide mais pas si impressionnante qu’elle en avait l’air, Beaumelle à une nouvelle fois montrer quelques limites. D’ailleurs, depuis le début de la compétition, le sélectionneur n’a utilisé en permanence que 4 milieux de terrain (Kessié, Seri, Sangaré et Serey Dié qui sortait du banc) sur les 9 qu’il a sélectionnés et n’a donc pas pu impliquer une grande partie du groupe. Les remplacements, toujours aussi critiqués n’apportent presque rien tant le coach donne l’impression de ne maîtriser aucun événement.


Il faut le dire, Beaumelle ne dégage pas la sérénité dont un groupe aussi talentueux que la Côte d’Ivoire a besoin pour aller loin. Fraîchement promu entraîneur principal des Éléphants après avoir été pendant longtemps l’adjoint d’Hervé Renard, est-il temps pour la sélection ivoirienne de se séparer de Beaumelle afin de mieux préparer la CAN 2023 ? Ou, faut-il encore lui accorder du crédit quelques mois après l’échec aux Éliminatoires de la Coupe du monde. 


Cliquez sur suivre pour ne rien…

Content created and supplied by: BenHarouna (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires