Sign in
Download Opera News App

 

 

MALI / Minusma : Le ministre Abdoulaye Diop dit niet à l'ONU au nom de son pays

Après la résolution des nations unies de prolonger d'un an, le mandat de la Minusma (mission des nations unies au Mali) la réaction des autorités de la junte n'ont pas tardé. Le chef de la diplomatie malienne est monté au créneau pour mettre en garde contre toutes violations de l'espace aérien de son pays.

Toujours dans sa volonté de faire respecter l'intégralité de son territoire et sa souveraineté, le gouvernement de la transition malienne fustigit la décision des membres du conseil de sécurité alors qu'il avait émis des réserves quant à sa mise en œuvre pratique du fonctionnement de la mission onusienne . Parlant au nom du Mali, le ministre reste intransigeant sur la demande de certains pays qui veulent enquêter sur les exactions et les tueries surtout celle de Moura car pour lui, la France mène un bashing en règle pour ternir l'image du pays de l'empereur Soundjata Keita.

Pour rappel, une vive tension subsiste entre les autorités de Bamako et Paris depuis l'arrivée de la société privée de sécurité Russe Wagner. la France et son ancienne colonie son à couteaux tirés sur de nombreuses questions.

Dans cette toile de fond, tous les yeux des maliens seront rivés demain 03 juillet 2022 vers Accra pour probable levée d'embargo de la CEDEAO.


La contribution de FABA

Content created and supplied by: Faba (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires