Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso : La CEDEAO condamne le coup de force et suspend le Burkina de ses instances.

Alors que Paul Henri Damiba le nouvel homme fort du Burkina Faso s'est adressé solennellement au peuple Burkinabé et à la communauté internationale le jeudi 27 janvier, les dirigeants de la CEDEAO se sont réunis ce vendredi 29 janvier 2022 en visioconférence pour statuer sur le cas du Burkina Faso. La principale décision issue de ce sommet extraordinaire est la suspension du Burkina Faso des instances de la CEDEAO. Pas de sanctions économiques ni de sanctions ciblées. L'on peut dire à juste titre que c'est pas cher payé pour le Burkina Faso. Cette décision est modérée contrairement à celle prise en l'encontre du Mali. L' organisation sous régionale se veut prudente et se donne le temps de bien évaluer la situation. D'ailleurs une mission des chefs d'État major est attendue ce samedi au Burkina Faso selon RFI. Une autre réunion est prévue le 3 février à Accra (Ghana) pour statuer sur la situation au Burkina Faso. Il faut reconnaître que cette vague de coups d'État qui secoue l'Afrique de l'ouest << ..menace nos acquis démocratiques, économiques et notre modèle d’intégration ». selon le président Allassane Ouattara de la côte d'Ivoire. Alors il a lieu d'être inquiet face à l'écroulement des valeurs démocratiques. « La détérioration de la situation politique dans notre région devrait être un sujet de grande préoccupation pour nous tous....>> », a déclaré le président de la CEDEAO, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo.

La CEDEAO est à un tournant decisif avec la situation qui prévaut au Burkina. Elle, qui malgré des sanctions n'arrive pas à empêcher les coups d'État dans la sous région. Après le Mali, la Guinée, elle doit se pencher sur le cas du Burkina Faso en proie à des attaques terroristes récurrentes. Mal gérer la situation au pays des hommes intègres, ouvrirait grandement la porte de toute l'Afrique de l'ouest aux djahidistes.

Content created and supplied by: L'[email protected] (via Opera News )

burkina faso cedeao mali paul henri damiba

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires