Sign in
Download Opera News App

 

 

"Mutineries" au Burkina Faso: le gouvernement dément toute prise du pouvoir par l'armée

Photo d'illustration...


Des tirs nourris ont été entendus dans plusieurs camps militaires très tôt ce dimanche matin 23 janvier 2022 au Burkina Faso. Le gouvernement du pays a toute de suite produit un communiqué pour démentir la prise du pouvoir par l'armée.


La situation au Burkina Faso n'est pas des plus rassurantes. Des tirs ont été entendus ce dimanche matin dans plusieurs camps militaires dont les camps Guillaume Ouédraogo et Sangoulé Lamizana ainsi qu’à la base aérienne. Aucune information auprès de la « grande muette ». 

Selon Burkina 24, le gouvernement a produit un communiqué quelques heures après l'éclatement des tirs nourris pour démentir toute prise de pouvoir par l'armée. << Des informations véhiculées dans les réseaux sociaux tendent à faire croire à une prise de pouvoir par l'armée en ce jour 23 janvier 2022. Le gouvernement tout en reconnaissant l'effectivité de tirs dans certaines casernes dément ces informations et appelle les populations à rester sereines>> a réagi le porte-parole du gouvernement, Pr Alkassoum Maïga.

Toutefois peut-on affirmer sans risque de nous tromper, cette situation de troubles caractérisée par des tirs nourris depuis ce dimanche matin intervient au lendemain de l'expression d'un mécontentement civil. La veille, des manifestations d'appels à la démission de Rock Marck Kaboré et de son gouvernement ont été étouffées à plusieurs endroits.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

Burkina Faso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires