Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire : 60 milliards de FCFA pour le cas spécifique des collectivités territoriales

Du 2 au 26 août 2022, c’est un programme de 5 sessions qu’entend mettre en œuvre l’Autorité nationale de régulation des marchés publics de Côte d’Ivoire (Anrmp), à l’intention des responsables des services techniques et services des marchés de 13 districts autonomes, 31 régions et 188 communes. Seront également pris en compte dans ce programme de formation, les représentants de la Direction Générale du Budget et des Finances, de la Direction Générale de la Décentralisation et du Développement Local, de l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire et de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire.

Le 2 août dernier a débuté la session de formation avec les collectivités territoriales. Les clés de la ville données par le Conseiller municipal, Gaumont félicien, il est revenu, à Brou Yao Paul, directeur de la réglementation et des régimes particuliers, représentant du Directeur général de l’Anrmp, Youl Sansan François, de faire comprendre les enjeux économiques et financiers des marchés publics « Les marchés publics, soulignons-le à nouveau, véhiculent d’importants enjeux tant économiques, financiers que sociaux. Sur le plan financier, les marchés publics en Côte d’Ivoire, c’est en moyenne, au cours des trois derniers exercices budgétaires, plus de 1350 milliards de FCFA, pour tous les assujettis. Pour le cas spécifique des collectivités territoriales, nous enregistrons, en moyenne, 60 milliards de FCFA… »

Avec lui, la Présidente du Conseil de régulation de l’Anrmp, Mme Diomandé née Bamba Massanfi, de décliner l’intérêt « de cette formation qui réside dans le fait que les marchés publics constituant un levier majeur de la mise en œuvre de la politique du Gouvernement » ainsi que « l’important rôle que joue les collectivités territoriales et districts autonomes dans le développement socioéconomique de notre pays en application des dispositions de la loi n°2014-451 du 5 août 2014 portant orientation de l’organisation générale de l’administration territoriale, des districts et des collectivités territoriales. » « Pour la mise en œuvre de ces missions, les collectivités territoriales et districts autonomes bénéficient chaque année de l’appui de l’Etat sous forme de subventions, de recettes affectées. Ainsi, en 2021 et 2022, ce sont respectivement 237 milliards de FCFA et 251 milliards de FCFA qui ont été inscrits dans le Budget de l’Etat au profit de ces entités… », a-t-elle fait savoir appelant les participants à accorder un intérêt particulier à ces deux jours de formation.

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

côte ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires