Sign in
Download Opera News App

 

 

Demande de pardon de Blaise Compaoré : "C'est un homme d'une grandeur exceptionnelle" selon Golo Amadou

Il est sans doute l'un des premiers acteurs politiques Burkinabè de cette trempe à mettre le pied dans le plat pour donner vie au projet de réconciliation nationale nécessaire à la restauration de la stabilité dans son pays.

Ce Mardi 26 Juillet, l'ancien chef de l’état Burkinabè, Blaise Compaoré a officiellement présenté ses excuses au peuple Burkinabé et en particulier à la famille de son ex compagnon d'armes, Thomas Sankara, dont il fut le numéro 2 du régime entre 1983 et 1987, pour les fautes commises durant ses 27 années de règne.

"Je demande pardon au peuple burkinabè pour tous les actes que j'ai pu commettre durant mon magistère et plus particulièrement à la famille de mon frère et ami Thomas Sankara", indiquait Lionel Bilgo, porte-parole du gouvernement Burkinabè dans un communiqué lu à la télévision nationale.

"C'est un signal fort pour la réconciliation que l'ex président Burkinabè a pu donner. Tous les Burkinabè doivent lui emboîter le pas", a réagi à Abidjan, Golo Amadou, leader associatif de la diaspora Burkinabè en Côte d'Ivoire.

Pour lui, le fait que l'ancien chef d'état "demande pardon" à la famille Sankara, montre que "C'est un homme d'une grandeur exceptionnelle". Présenté comme le principal suspect dans le meurtre de Thomas Sankara, Blaise Compaoré a été condamné en Avril dernier à la perpétuité par la justice Burkinabè. 

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

Blaise Compaoré Burkinabè Golo Amadou Thomas Sankara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires