Sign in
Download Opera News App

 

 

Appel aux militants du parti à candidater : le PDCI pris dans un piège dangereux.

Le samedi 13 août dernier, à la Place Ficgayo de Yopougon, des militants du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) ont, au cours d'une manifestation organisée à cet effet, porté leur choix sur le député Augustin Dia Yohou pour défendre les couleurs du parti lors des prochaines élections locales dans la commune de Yopougon. Mais quelques jours avant ce meeting de soutien au parlementaire, des voix s'étaient élevées au sein de ce parti dans " la Cité de la joie" pour protester contre les agissements de ce responsable communal du parti et désapprouver la nommination de Augustin Dia Yohou en tant que délégué communal de Yopougon Toits-rouges. Ces militants mécontents avaient même, à cette occasion, projeté de troubler la manifestation du samedi 13 août dernier. Même si la menace n'a été mise à exécution pour des raisons qu'on ignore encore, force est que constater qu'il y a péril en la demeure " Vert et blanc " dont le président Henri Konan Bédié a la charge. 

La députée de Yopougon, Docteur Euphrasie N'Guessan, déléguée communale PDCI de Yopougon-Centre.

LE MANQUE D'ENGOUEMENT DES FEMMES 


En effet, depuis l'appel lancé aux militants du parti qui désirent être le porte-étandard du PDCI lors des prochaines joutes élections locales et municipales de 2023, le feu couve à la Maison du parti à Cocody. Déjà, le plus vieux parti est confronté au manque d'engouement des femmes à postuler pour être candidates du parti lors de ces élections futures. Alors que le parti d'Henri Konan Bédié veut être irréprochable quant aux quota de 30% de femmes souhaité dans chaque parti. Le PDCI veut donner l'exemple. Et ce n'est pas chose aisée. Ce n'est pas la députée de Yopougon, Docteur Euphrasie N'Guessan, qui dira le contraire. Elle qui, le 28 juillet dernier, a lancé un appel aux femmes à candidater. " Ce matin, j'invite toutes les femmes du PDCI, toutes ces femmes qui travaillent pour l'épanouissement et pour le rayonnement de notre parti, le PDCI, ces Amazones du président Henri Konan Bédié que nous sommes, à faire leurs dossiers et aller postuler. Cela est très important " avait-elle lancé. Car selon elle, au-delà du l'exemple à donner, les élections locales prochaines seront " préfiguration" de la présidentielle 2025 et les femmes jouent un rôle important dans cet objectif.

LE CHOIX DES CANDIDATS À L'AVANCE 

Jules Yobou ( à gauche) et Johnny Kouadio ,deux responsables communaux du PDCI.

A côté de cette situation qui " inquiète et intrigue " au plus haut point les responsables du parti dont l'Honorable Euphrasie N'Guessan, il y a le choix même des candidats qui devront représenter le parti à l'échelle nationale. Déjà des gracieusements de dents dans les rangs du PDCI. Ce qui se passe dans la commune de Yopougon est symptomatique du piège qui guette le plus vieux parti de Côte d'Ivoire. Selon certains militants, le parti ne peut pas lancer un appel candidater et en sous main choisir des candidats officiels. Selon les tenants de cette thèse, la manifestation de Ficgayo pour proclamer Augustin Dia Yohou comme candidat officiel du parti n'est ni plus ni moins ce qu'ils déplorent et qui pourrait être désavantageux pour le parti. Un parti qui, depuis le coup d'Etat de décembre 1999, veut remonter à la surface du marigot politique ivoirien. Mais les choses semblent, au regard cette façon de procéder, mal embarqué. Surtout que, selon les militants mécontents, ceux qui agissent ainsi se vantent d'être des proches du président du PDCI et que leurs décisions passent comme lettre à la poste auprès du " Sphinx de Daoukro." La bombe n'a certes pas encore éclaté, mais le compte à rebours à commencer. Si rien n'est fait d'ici là, c'est sûr que ça va détonner au sein du PDCI et les élections municipales et locales risquent de tourner au désastre pour une formation politique qui veut reconquérir sa gloire passée. Tic tac...Le PDCI est pris dans un piège. Dangereux...

Content created and supplied by: Romarick_Dosso (via Opera News )

augustin dia yohou côte d'ivoire pdci yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires