Sign in
Download Opera News App

 

 

Billet politique : voici pourquoi ADO, Bédié et Gbagbo n'ont pas d'héritiers officiels

Henry Konan Bédié 87 ans, Alassane Ouattara 80 ans, Laurent Gbagbo 76 ans, ces trois dinosaures de la politique ivoirienne sont au soir de leur carrière politique (je précise). Cependant, on ne leur connaît pas un héritier officiel, du genre :'' voici celui que vous devez suivre désormais''. De notre point de vue , les raisons diffèrent d'un leader à l'autre.

_Alassane Ouattara : la peur d'un troisième échec

Après avoir successivement perdu ses deux premiers ministres, le président ADO hésite à promouvoir un autre dauphin politique. Amadou Gon Coulibaly et Hamed Bakayoko étaient indiscutablement ses héritiers naturels.

_Henry Konan Bédié: le PDCI-RDA otage du ''V'' baoulé

Peut-on trouver un successeur qui ne soit pas du ''V'' baoulé à Henry Konan Bédié ? Voici selon nous la véritable question qui hante le PDCI-RDA. Quant on sait que le centre est le bastion de ce parti et la région d'origine de son fondateur, feu Félix Houphouët-Boigny. Encore faut-il trouver actuellement un leader originaire du ''V'' baoulé.

_Laurent Gbagbo : l'embarras du choix

À l'inverse des autres chefs de parti, Laurent Gbagbo lui a plutôt l'embarras du choix, tellement il a d'héritiers. Charles Blé Goudé, Michel Gbagbo, Stéphane Kipré, Koné Katinan etc...la liste des potentiels héritiers du Woody est longue.

En somme, après avoir régné en maître absolu sur la vie politique ivoirienne ces 30 dernières années, ces leaders risquent de prendre leur retraite sans héritier. Attention, cela ne signifie pas la fin de leurs idéaux, bien au contraire.

Content created and supplied by: Femmegouro (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires