Sign in
Download Opera News App

 

 

Le président du Burkina Faso, Roch Kaboré, est retenu captif par des soldats

Le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a été arrêté lundi 24 janvier par des soldats en civil dans un camp militaire, ont indiqué des sources à France 24, au lendemain de manifestations antigouvernementales. Le retour au pouvoir est marqué par de petites choses dans plusieurs bases à travers le pays.Des militaires de plusieurs casernes au Burkina Faso, dont Sangoule Lamizana et Baba Sy, ont demandé dimanche "des moyens appropriés" pour combattre les jihadistes qui attaquent le pays depuis 2015 et la démission du commandant militaire ont réclamé et se sont révoltés.En fin de journée, des coups de feu ont été entendus près de la résidence du chef de l'Etat, dénoncé par une large partie de la population, exaspérée par les violences, d'être "incompétente" face aux groupes jihadistes.Ces sautes d'humeur dans les casernes du Burkina, pays qui a connu de multiples coups d'Etat et renversements par le passé, illustrent la fragilité du pouvoir du président Kaboré face à la violence jihadiste qui montait dans son pays et à laquelle il n'a pas pu résister. Au pouvoir depuis 2015, Roch Marc Christian Kaboré a été réélu en 2020 sur la promesse de faire de la lutte contre les jihadistes une priorité.

Content created and supplied by: Rednews (via Opera News )

Burkina Faso Roch Kaboré Roch Marc Christian Kaboré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires