Sign in
Download Opera News App

 

 

Débat autour de la présidentielle de 2025 : LDCI écrit au Président Ouattara

Le mouvement Les démocrates de Côte d’Ivoire (LDCI) est formel. Le débat sur une éventuelle candidature d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2025 est inopportun et peut saper le dialogue entamé récemment.

 

Le président du mouvement politique et citoyen, Les démocrates de Côte d’Ivoire (LDCI), Séraphin Prao, ne reste pas indifférent, face au nouveau débat sur la probable candidature d’Alassane Ouattara, à l’élection présidentielle de 2025. Dans une déclaration rendue publique, le lundi 24 janvier 2022, Séraphin Prao a déploré le débat suscité par certains membres du RHDP ou de ses affidés. « Le débat suscité à dessein par des membres du RHDP ou par ses affidés pourrait causer un coup à la cohésion sociale et à la réconciliation nationale en alourdissant davantage une atmosphère politique déjà crispée », a prévenu le président de LDCI. Ce débat, a-t-il expliqué, tend à laisser croire que le chef d’Etat doit briguer un autre mandat, lors de la prochaine élection prévue en 2025.

Pour le professeur d’Economie des universités, le chef de l’Etat doit prendre position face au voeu de ses ministres et autres cadres. « Je vous (Ndlr, Alassane Ouattara) prie avec insistance de clarifier au plus vite votre position avant que ce débat n’enfle davantage. Nous le savons, ce débat suscité à dessein à trois ans de la présidentielle n’a rien de politiquement anodin. La manœuvre est connue : c’est un message sibyllin pour exprimer sa fidélité à votre personne ; c’est un indicateur des aspirations des uns et des autres qu’ils voudraient voir être revêtues du vernis du fait accompli quand le calendrier politique le permettra ; c’est aussi et surtout une cour très assidue à la plus belle femme du moment pour bénéficier de ses faveurs et largesses », a souligné Séraphin Prao. Il a ajouté que toutes ces manœuvres politiciennes se font au prix d’une érosion du consensus politique et de la cohésion nationale. « Ce débat qui va faire monter inutilement les tensions politiques engage votre crédibilité et votre autorité de leader incontesté du RHDP et, vous avez la possibilité de le laisser mousser ou de l’éteindre au plus vite. Pour le mouvement LDCI, ce type de débat instaure un pilotage automatique aveugle et sourd aux enjeux de réconciliation nationale. Or, la Côte d’Ivoire est fortement demandeuse de réconciliation nationale et d’entente politique. Ce débat ou plutôt cet appel du pied, lancé à ce moment précis, vise ni plus ni moins, pour Les démocrates de Côte d’Ivoire, qu’à saper les efforts du Premier ministre pour un consensus citoyen et un dialogue politique constructif et abouti, gage d’entente, de paix durable et de stabilité », a-t-il interpellé.

 

AKE

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

Alassane Ouattara LDCI RHDP Séraphin Prao

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires