Sign in
Download Opera News App

 

 

Mutinerie au Burkina Faso: la démocratie est-elle en danger en Afrique de l'ouest ?

De plusieurs sources concordantes, des tirs nourris ont été entendus ce dimanche 23 janvier 2022 à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Selon le ministre de la communication burkinabè, sur la chaîne internationale France 24, il ne s'agit pas d'un coup d'État mais d'une revendication purement corporatiste. Cependant, le silence du président Rock Marc Christian kaboré laisse libre cours à des supputations. Faut-il craindre le symptôme malien?

Tout est-il que ces bruits de bottes au Burkina Faso mettent de nouveau à rude épreuve la démocratie en Afrique de l'ouest, particulièrement dans les pays francophones. La junte au pouvoir en Guinée et au Mali en témoigne. Peu à peu, les militaires reviennent dans le jeu démocratique comme se fut le cas dans les années 1970 et 1980. En outre, les révisions de constitution permettent aux dirigeants déjà au pouvoir de s'y maintenir. Comme cela a pu être constaté en Guinée et en Côte d'Ivoire. Mais le plus grand danger vient des groupes djihadistes. Ces derniers sont une menace pour la cohésion sociale.

En définitive, la sous-région ouest-africaine est en proie depuis peu à une insécurité tant institutionnelle que sécuritaire. Si rien n'est fait, certains pays risquent même la sécession.

Content created and supplied by: Femmegouro (via Opera News )

Afrique Burkina Faso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires