Sign in
Download Opera News App

 

 

53ème soldat Français tué au Mali :Et si la France disait la vérité sur son engagement dans ce pays?

C’est le 53ème soldat Français, membre de l’effectif de Barkhane qui perd la vie dans la lutte anti-djihadiste au Mali. Ce Samedi 22 Janvier, le camp de l’opération militaire Française à Gao, dans le nord du Mali, a été la cible d’une violente attaque au mortier, a annoncé ce Dimanche, l’Elysée dans un communiqué.

 

Alexandre Martin, brigadier incorporé au sein du 54ème régiment d’artillerie de Hyères, était engagé dans au Mali depuis Octobre 2021. Pour Paris, ce 53ème décès est peut-être le sacrifice de trop dans un contexte délibérément hostile à la présence militaire Française et à la coopération avec l’état Français.

 

53 morts dans une guerre qui se déroule à plus de 3.000 kms plus au sud dans une région désertique parmi les plus pauvres de la planète ! Visiblement les enjeux de l’implication Française dans le conflit au Mali dépassent le simple cadre d’assistance bilatérale à un pays ami. Des intérêts colossaux pourraient se jouer au Mali. Tant pour la France que pour la Russie d’ailleurs, qui salive.

 

L’heure est sans doute venue pour l’Elysée de clarifier les choses en situant l’opinion publique sur les motivations réelles de cette persévérance sur le théâtre d’opérations au Mali. Non seulement pour l’Elysée, mais également pour les dirigeants de la transition qui n’osent pas franchir le rubicon en demandant purement et simplement le retrait des troupes de leur pays.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

Français Mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires