Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo explique le complot d'assassinat fomenté contre lui le 09 avril 2011

"J'étais entrain de parler au directeur de PETROCI (Société nationale d'opérations pétrolières de Côte d'Ivoire) , quand une bombe est venue frapper le bâtiment et exploser très exactement au-dessus de ma tête, sans doute un repérage grâce à ma communication téléphonique"

Ici, c'est l'ex- président Laurent Gbagbo qui parle dans son livre *libre, pour la vérité et la justice* dont les auteurs sont lui-même et François Mattei.

Dans ce passage ci-dessus, Laurent Gbagbo explique le complot de son assassinat manqué.

De quoi était-il question?

Le plan était de le localiser précisément via son téléphone grâce à des technologies de géolocalisation très poussées et ensuite exercer une frappe chirurgicale.

Au soir du 09 avril 2011, Laurent Gbagbo reçoit un coup de fil de Charles Millon qui lui demande son contact pour Gérard Longuet.

Voici ce que dit Laurent Gbagbo à ce sujet dans son livre.

" Désiré Tagro, secrétaire général à la présidence est venu me dire, au soir du samedi 09 avril que Gérard Longuet, ministre de la défense de Sarkozy m'avait appelé.

En fait, il s'agissait d'un coup de fil Charles Millon qui avait demandé mon contact pour le compte de Longuet".

En vérité, "le Woody de mama" ignorait totalement que son numéro de téléphone qu'il venait de fournir était dans le but de mieux le localiser.

Une fois le ministre de la défense de Sarkozy entré en possession du numéro, Laurent Gbagbo va recevoir plusieurs autres coups de fils au nombre desquels celui du directeur de PETROCI où au cours de leur conversation, il a essuyé le tire de la bombe qui a frappé le bâtiment et explosé au dessus de sa tête.

Content created and supplied by: Kskd (via Opera News )

côte d'ivoire laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires