Sign in
Download Opera News App

 

 

Après le putsch manqué : soldats russes et algériens bouclent les frontières maliennes

Les autorités maliennes ont déjà donné le ton dans le communiqué relatif au coup de force manqué dans la nuit du mercredi 11 au jeudi 12 mai dernier. Les enquêtes diligentées au lendemain du renversement manqué des Institutions de l'État malien se poursuivent. Inexorablement. Et sans aucune poche de résistance. Selon une source établie à Bamako et proche du dossier, la situation sécuritaire du pays est sous contrôle des Forces armées maliennes après cette grosse frayeur dans la nuit du mercredi 11 mai dernier.

L'heure est donc à la recherche des auteurs et commanditaires du pustch manqué. Des arrestations ont certes été opérées dans les rangs des Fama, il reste cependant constant que de nouvelles pistes conduisent, selon notre source, à certains pays frontaliers du Mali. Mais compte tenu de l'immensité de frontière malienne séparant ses voisins et de la porosité de celle-ci, la surveillance militaire des localités comme Kidal et Tessalit, proches de l'Algérie, est l'affaire des forces algériennes.

Qui, ont le sait, campent dans le Sahel depuis plusieurs années, à la lutte contre les djihadistes. Le reste du territoire malien, selon toujours selon notre source, est sous contrôle des hommes du colonel Assimi Goita et de leurs partenaires russes. Il ressort des informations en notre possession que les résultats sont satisfaits au regard de la situation sécuritaire du Mali.

De nouveaux équipements militaires en provenance de Moscou, apprend-t-on, sont en route pour renforcer la surveillance des frontières entre le Mali et ses voisins dont la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso. Aux dernières nouvelles, le ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop séjourne depuis 48 h à Moscou dans le cadre de la coopération bilatérale entre le Mali et la Fédération de Russie. Un voyage qui a lieu une semaine après le coup d'État manqué à Bamako.

P. L

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires