Sign in
Download Opera News App

 

 

Amélioration salariale des fonctionnaires: comment Maman Bulldozer est devenue Maman Bonheur

Pour faire des omelettes, elle a dû casser des œufs; des décisions difficiles à prendre, mais salutaires pour la collectivité. Elle, c'est Anne Désirée Ouloto, surnommée "Maman Bulldozer" lorsqu'elle était Ministre de l'assainissement et de la salubrité. Dans ce Ministère, qui a forgé sa réputation de fonceuse, elle n'hésitait pas à aller au charbon pour faire le ménage, quitte à être la "démolition woman" de service en vue de libérer les emprises publiques, otages de constructions anarchiques. En tout cas, au pied des murs aux allures de cheveux sur la soupe, "Maman Bulldozer" ne se faisait pas prier pour les "dynamiter".

Des années après, à la tête du Ministère de la fonction publique, Anne Ouloto continue de casser la baraque; sauf que cette fois, avec tact et beaucoup de subtilité, elle s'est employée à briser le mur de méfiance entre les organisations syndicales des fonctionnaires et le Gouvernement, ce qui a abouti à des accords heureux, fruits de discussions intelligentes et apaisées. Résultat, les fonctionnaires et agents de l'Etat ont obtenu une revalorisation salariale tout de même appréciable quand le Gouvernement se félicite de la signature d'une trêve sociale de 5 ans.

Cheville ouvrière de ces négociations historiques, la Ministre Anne Désirée Ouloto a su faire preuve d'humilité, de patience, d'ouverture d'esprit, de pédagogie, et quand cela s'imposait, parfois de fermeté, dans l'intérêt supérieur de la Nation; toutes choses faisant d'elle, certes une femme de caractère, mais à l'instinct maternel affirmé. Assurément, "Maman Bulldozer", femme de valeur au grand cœur, a su intelligemment faire sa mue dans un contexte aux exigences nouvelles, au point de devenir aujourd'hui "Maman Bonheur". Les fonctionnaires le savent, tous ces acquis annoncés le 06 août 2022 par le Président de la République, ils les doivent en partie à l'engagement franc de la Ministre de la fonction publique. Et même plusieurs années après, ils pourront dire avec fierté: "Anne Désirée Ouloto (ADO au féminin) était là, le bonheur aussi! Appelez-la désormais "Maman Bonheur"!

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

anne désirée ouloto

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires