Sign in
Download Opera News App

 

 

Coup d’Etat au Burkina: Affi Nguessan réagit et tacle sévèrement Sandaogo Damiba.

L' ancien premier ministre Ivoirien Affi Nguessan Pascal, par ailleurs président du FPI a désapprouvé la récurrence des coups d' État militaires perpétrés en Afrique de l' Ouest dans ces dernières années.

Lors d' une rencontre du comité central de son parti politique tenue le Samedi 29 Janvier dernier, Pascal Affi Nguessan a fermement condamné les récents coups de forces militaires qui secouent les gouvernements civils et a réitéré son soutien aux présidents victimes de ces actes " inappropriés. "

Le Lundi 24 Janvier 2022, le régime du président Roch Marc Christian Kaboré a été déstabilisé par le lieutenant- colonel Paul- Henri Sandaogo Damiba au nom d' un mouvement peu populaire dénommé Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR).

Cette sombre situation que traverse le président Burkinabé démocratiquement réélu est au cœur d' une polémique entre les acteurs politiques Africains et du tiers- monde. En effet, certains s' opposent formellement aux coups d' État militaires. Par contre pour d' autres, ces interventions brutales ont certainement un fondement. Que dit le président du FPI, monsieur Pascal Affi Nguessan à ce sujet?

Alors qu' il a été le porte- parole d' un Conseil National de Transition à la suite des élections présidentielles controversées en Côte d' Ivoire en Octobre 2020, l' ancien premier ministre Ivoirien Pascal Affi Nguessan déplore le coup d' État militaire qui a prévalu au Burkina Faso le lundi 24 Janvier dernier.

Pour lui, les régimes militaires constituent une fausse solution aux problèmes que traversent les populations civiles en Afrique. Il a donc condamné l' acte posé par le colonel Sandaogo Damiba Paul- Henri ce Lundi 24 Janvier 2022 et ceux de ses camarades chefs armés de la Guinée Conakry en Septembre 2021 et du Mali en Mai .

" Je voudrais, au nom du (FPI) exprimer toute notre compassion au président Roch Kaboré" à déclarer, Affi Nguessan

Devant les membres du comité central du FPI, le président dudit parti, Pascal Affi Nguessan a réitéré ce Samedi 29 Janvier 2022, sa solidarité et son ferme soutien au peuple souverain du Burkina Faso attristé par des problèmes socio- politiques plus ou moins horribles.

Il a également apporté son soutien au président Roch Marc Kaboré qui a été déchu de ses fonctions présidentielles par sa propre armée alors qu' il (Roch Kaboré) est engagé dans la lutte contre un fléau transnational (le terrorisme) qui sème tant de dégâts matériels et humains.

" Je voudrais, au nom du Front Populaire Ivoirien (FPI) exprimer toute notre compassion à notre Camarade Président et tout notre soutien et notre solidarité au peuple burkinabè" , a déclaré le le président du FPI.

Il existe d' autres solutions plus efficaces et légitimes que les coups d' État selon Affi Nguessan

Pour monsieur Affi Nguessan, les régimes militaires ne sont pas susceptibles de répondre aux besoins essentiels des populations.

Il est donc préférable de se référer toujours, quelques soient les circonstances socio- politiques auxquelles l' on est confronté, aux principes démocratiques. " Pour nous, parce que nous sommes profondément démocrates, quelles que soient les difficultés que traverse un pays, le coup d' État ne saurait se substituer aux alternances dans et par les urnes.

La remise en cause délibérée non justifiée par des circonstances prévues par la loi, de l' ordre démocratique, doit toujours être condamnée. Ces différents coups d' État sont la marque d' un échec. Le témoignage en réalité de l' absence de maturité la conscience démocratique, en donnant le sentiment que les alternances démocratiques ne constitueraient pas un idéal absolu, qu' il existerait d' autres solutions, plus efficaces et donc tout aussi légitimes" , a- t- il souligné.

Les coups d' État militaires suscitent d' énormes polémiques.

La réaction du président Affi Nguessan Pascal est contraire à celles de son ancien mentor Laurent Gbagbo et du président Rwandais Paul Kagamé.

En clair, lors de la célébration des 100 jours de son nouveau parti politique appelé le PPA- CI (Parti des Peuples Africains de Côte d' Ivoire) ce Jeudi 27 Janvier 2022, l' ancien président Ivoirien Laurent Gbagbo a estimé que les coups d' État militaires perpétrés en Afrique de l' Ouest sont la conséquence de la mauvaise gouvernance et de la violation des principes démocratiques dans certains pays. Ce Vendredi 28 Janvier dernier, le président Rwandais Paul Kagamé a accordé une interview à la chaîne panafricaine " Jeune Afrique" dans laquelle il a tenue des propos similaires à la réaction de l' ancien président panafricain Laurent Gbagbo.

Il a simplement soutenu pendant l' interview que les coups d' État militaires perpétrés en Afrique de l' Ouest sont le fruit de la mauvaise gouvernance.


PeoPolitique

Content created and supplied by: Peopolitique (via Opera News )

affi nguessan réagit burkina faso fpi pascal affi nguessan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires