Sign in
Download Opera News App

 

 

Serge Dakouri (journaliste sportif) à propos de Jean-Louis Gasset : "peut-il résister au palu ?"

La nomination de Jean-Louis Gasset, au poste de sélectionneur numéro 1 de l'équipe nationale de football par Idriss Diallo, président de la fédération ivoirienne de football (FIF) continue de diviser l'opinion publique ivoirienne. Bon nombre d'Ivoiriens ont désapprouvé publiquement ce choix notamment sur les réseaux sociaux. Parmi ceux-là se trouve également, le journaliste sportif ivoirien, Serge Dakouri qui n'a pas manqué d'afficher sa colère après le choix du président Idriss Diallo. Dans une vidéo postée ce jeudi 26 mai 2022 par la célébrissime page dénommée "Soutien aux Éléphants", Serge Dakouri estime que beaucoup de critères en dehors de l'expérience du coach n'ont pas été pris en compte par le comité exécutif de la FIF. Pour lui le choix devrait se faire en fonction de deux critères qu'il trouve important : le contexte africain et l'expérience africaine.

« Quand on parle du football spécifiquement africain, on sait que le langage de football est universel mais il y a une particularité africaine en ce sens que l'environnement, les terrains, la préparation, ce n'est pas aussi efficient qu'en Europe. On parle également du contexte africain. Vous prenez un européen qui va par exemple au stade Kamalondo qui a des vestiaires qui ne ressemblent pas à ceux de Clairefontaine, qui voit une préparation qui n'est pas professionnelle. Il a connu Clairefontaine. Qu'il parte voir la maison de verre à Treichville et nos installations. Un européen qui vient en Afrique vient dans un autre contexte parce que les réalités ne sont pas les mêmes donc quand on parle de football spécifiquement africain tout ça rentre en ligne de compte. Oui, comment on mange, tout ça. (...) », a-t-il expliqué.

Au sujet de l'expérience africaine, Serge Dakouri va déclarer ceci : « Je prends l'exemple de Toni Conceicao. Le Cameroun a organisé une coupe d'Afrique, il a emmené le Cameroun jusqu'en demi-finale. Je prends l'exemple Philippe Troussier, c'est vrai que quand il venait, on ne le connaissait pas, mais il a réalisé des performances avec l'Asec Mimosas. Il a pris le Burkina qu'il a envoyé en 1998 en demi-finale. Il a gagné la coupe d'Asie en 2019. Pourquoi avoir des CV d'entraîneurs qui ont passé africain, qui ont une expertise du football africain et prendre Jean-Louis Gasset qui a 69 ans ? Peut-il résister au palu, à la température africaine ? », a-t-il interrogé.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

"peut-il (journaliste jean-louis sportif)

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires