Sign in
Download Opera News App

 

 

Août ou le mois des (in)dépendances des pays du Conseil de l’Entente

A l’instar de bon nombre d’Etats africains qui ont accédé à la souveraineté nationale en 1960, ceux regroupés au sein de Conseil de l’Entente ont pour la plupart opté pour le mois d’Août.

 

Les festivités marquant le 62ème anniversaire de l’accession de la majorité des pays du Conseil de l’Entente ont démarré ce lundi 1er Août avec le Bénin. Elles vont se poursuivre tout au long de cette première semaine de ce mois avec le Niger le 03 Août, le Burkina Faso le 05 Août et la Côte d’ivoire le 07 Août. Cependant, hormis les parades militaires pour montrer la supposée puissance militaire des états, peut-on raisonnablement parler d’indépendance dans l’espace du Conseil de l’Entente ?

Pour rappel, le Conseil de l’Entente est une organisation de coopération régionale d'Afrique de l'Ouest, à finalité principalement économique, créée le 29 mai 1959. Après 63 ans d’existence de cet instrument de coopération, peut-on parler d’indépendance des états membres quand, malgré toutes les terres arables dont dispose l’espace régional, l’on en est à attendre les céréales venues d’Ukraine pour gagner le combat de la cherté de la vie ?

Comment est-il possible de se dire indépendant quand, 62 ans après l’obtention du précieux sésame, des pays du Conseil de L’Entente, dans le cadre de la lutte contre l’inflation, reçoivent avec tambour et trompette les subventions de l’ex colonisateur ?

 Malgré l’exhibition de son arsenal de guerre lors des défilés officiels qui émailleront la célébration de cette indépendance, les pays dudit conseil ont toujours recours à des forces étrangères européennes pour lutter contre l’insécurité et le terrorisme grandissant dans le sahel. De quelle indépendance parlons-nous donc lorsqu’on est dans l’incapacité à préserver soi-même son intégrité territoriale ?

Et que dire des dirigeants ! Sont-ils vraiment indépendants tous ces gouvernants politiques qui ont besoin d’être adoubé par l’ancêtre gaulois, fut-il leur fils ou petit-fils, pour s’assurer leur maintien au pouvoir ?

Vive l’indépendance sous perfusion !!!  

Content created and supplied by: Donald_TK (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires