Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso : trois choses à retenir de Paul-Henri Sandaogo Damiba, le tombeur de Christian Kaboré

Roch Marc Christian Kaboré n'est plus le président du Burkina Faso. C'est ce qu'ont voulu les militaires sous ses ordres il y a peu. A la tête de cette mutinerie, un officier, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba.

Voici trois choses à savoir sur le nouvel homme fort de Ouagadougou selon un article paru sur afrik.com

1- Parcours militaire

Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba n’est plus à présenter au Burkina Faso et en Afrique de l’Ouest. Il figure parmi les militaires les plus influents. Avant son putsch, il était Commandant de la troisième région militaire. Un poste qu’il a pris officiellement, en décembre 2021, à la suite d’une nomination par le Président Roch Marc Kaboré.

2- Engagé dans la lutte contre le terrorisme

Paul-Henri Sandaogo Damiba est un combattant de première ligne dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso. Entre 2015 et 2019, il a assumé des responsabilités militaires dans les régions du Sahel et du Nord.

3- Un ouvrage, un témoignage

Son essai littéraire : « Armées Ouest-Africaines et Terrorisme : Réponses Incertaines ? » est un livre d’analyse, de témoignage et de jugement d’un homme qui a participé à plusieurs opérations terroristes en Afrique de l’Ouest.

Apparemment, le nouveau dirigeant du pays des hommes intègres semble avoir un curriculum vitæ assez riche. Mais cela suffira t-il pour réussir là où ses prédécesseurs ont échoué ?

Wait and see diraient les anglais.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires