Sign in
Download Opera News App

 

 

Camp Loisirs-vacances : la 1ère édition a réuni plus de 300 jeunes autour de leurs expériences, rêves, ambitions et attentes

Le ministre du Tourisme, Siandou Fofana, a pris part à la cérémonie de clôture, le samedi 16 juillet, de la 1ère édition du Camp Loisirs-vacances initiée par la Direction générale des Loisirs de son département ministériel, au Jardin botanique de Bingerville.

300 jeunes filles et garçons, issus de mouvements associatifs, de lycées et collèges et leurs hôtes, les pupilles de l'orphelinat des garçons de Bingerville, ont partagé, 48h durant, leurs rêves, ambitions, expériences et attentes autour du thème "Pour une jeunesse entreprenante autour du loisir ". Avec en prime, des ateliers de coaching, des panels et formations sur des business-modèles et opportunités d'investissements dans l'écosystème touristique et ludique. Avec à la clé, une immersion dans l'univers des loisirs et jeux, aussi bien traditionnels que modernes. Numériques notamment. Des séances pilotées par les équipes de la Directrice générale des Loisirs, Isabelle Anoh, sous la houlette du Directeur de la Valorisation, de la Formation et de la Promotion des Jeux traditionnels, Pr Emmanuel Gala Bi. Avec le concours de l'Agence Emplois-jeunes. Dont le Directeur général, Jean-Louis Kouadio, a représenté le Ministre en charge de la Jeunesse, Mamadou Touré, à la cérémonie de clôture. Ainsi que des experts pluridisciplinaires.

Le Ministre Siandou Fofana, dans son adresse aux jeunes, a insisté sur le profil de "l'Ivoirien nouveau" cher au Président Alassane Ouattara et qui vise à inculquer les valeurs du travail, de la solidarité et du sens de la responsabilité au profit de la communauté. Pour le Ministre, c'est dans le moule du monde associatif que se fondent les prémices du bien collectif et le sens des responsabilités. Bien plus, Siandou Fofana argue que la pratique d'activités ludiques saines, à l'image de ce Camp Loisirs-vacances, sont les rampes de lancement voire des incubateurs de la vocation d'entreprendre.

Sur l'attractivité du secteur du loisir, en appendice à l'écosystème touristique en général, il a indiqué que "c'est l'économie de demain qui se dessine aujourd'hui". Invitant les jeunes à s'y intéresser afin que "la Sublime Côte d'Ivoire soit désormais, plus un pays émetteur de jeux et loisirs, qu'un pays consommateur". Avec en ligne de mire, la modernisation et la digitalisation des jeux traditionnels endogènes afin de les diffuser par la création de start-ups viables et fiables. Répondant aux vœux des jeunes, le Ministre a validé l'institutionnalisation de ce Camp Loisirs-vacances au mois d'août et son étendue sur une semaine, tous les ans.

Profitant de la remise symbolique de 100 matelas à l'orphelinat de Bingerville, Siandou Fofana a souligné, pour en revenir à la typologie de "l'Ivoirien nouveau", que l'élan de la solidarité et du partage doivent s'imprimer dans l'ADN des jeunes Ivoiriens pour établir idéalement la Côte d'Ivoire Solidaire à laquelle le Gouvernement travaille.

Sur le bien-fondé de la tenue de ce jamboree ludique et éducatif, Mme Isabelle Anoh, Directrice générale des Loisirs, a précisé que les activités de loisirs font partie intégrante du Programme des Nations-Unies pour la jeunesse et des 10 domaines prioritaires de son agenda. Au surplus, elle souligne que la Charte africaine de la Jeunesse de 2006, ratifiée par la Côte d'Ivoire stipule : "Tout jeune a le droit de prendre du repos et d'avoir des Loisirs, de jouer et de participer à des activités socioéducatives et sportives qui font partie d'une hygiène de vie, et de participer librement au sport, à l'éducation physique, au théâtre, à l'art, à la musique et à toutes autres formes de vie culturelle". Et démonstration en a été faite au cours de ce Camp.

Avec Sercom

Content created and supplied by: JMTONGA (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires