Sign in
Download Opera News App

 

 

Cérémonie de Présentation officielle du Projet : « Un Couturier, Une Machine »

La Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME) a abrité ce jeudi 20 janvier 2022, une importante rencontre des membres du Syndicat National des Couturiers et Travailleurs de Côte d’Ivoire (SYNAPCT-CI) en présence de Mme Claudine ZEKRE, Présidente de ladite association, M. SERIKPA Dago Augustin, tous deux membres du Conseil d’Administration de la FIPME et Jean-Serge ANON, Directeur Exécutif de la FIPME. Cette rencontre avait pour but d’exposer le projet « Un Couturier, Une Machine » initié par le Ministère de l’Artisanat et de la Promotion des PME de Côte d’Ivoire et la Banque Populaire. Il s'est agi de présenter à ces artisans le Fonds de Soutien COVID-19 dédié au secteur informel ainsi que la nouvelle offre de service de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) dédiée aux travailleurs indépendants.

Le Directeur du Partenariat, de l’Accès au financement et au Marché, du Ministère de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur Informel, M Issa KEITA, a procédé, le jeudi 20 Janvier 2022, à Abidjan-Cocody, au lancement officiel du projet « Un couturier, Une Machine ». Cette cérémonie placée sous le parrainage du styliste modéliste, Pathé OUEDRAOGO (Pathé'o), a été l’occasion pour M Issa KEITA de donner les motivations de ce projet.

« Ce projet vise à permettre aux différentes entreprises artisanales et aux corps de métiers de fabrication de vêtements, de chaussures et divers d’améliorer la qualité de leurs productions », a-t-il indiqué, précisant que l'entreprise Solta Groupe sera chargée de fournir les équipements.

Ce projet, a-t-il ajouté, s’inscrit dans le cadre de la politique de renforcement des capacités des artisans et de la facilitation de leur accès au financement, avec l’utilisation du crédit professionnel bancaire. Mieux, il a souligné que ce projet a pour vocation d’encourager l’auto-emploi des jeunes, d’amener la jeunesse à se lancer dans ce secteur afin de réduire le taux de chômage, la pauvreté et de développer le commerce artisanal.

Pour sa part, La Présidente du Syndicat National des Couturiers et Tailleurs de Côte d’Ivoire, Mme Claudine ZEKRE, a remercié le Ministre Felix ANOBLE pour cette initiative.

« C’est la première fois qu’un Ministre estime que les couturiers et les tailleurs peuvent contribuer au développement économique de la Côte d’Ivoire avec les machines », a-t-elle déclaré.

Quant à Augustin Dago SERIKPA, Administrateur à la Fédération Ivoirienne des Petites et Moyennes Entreprises (FIPME), il est convaincu que la réussite de ce projet va rejaillir sur les autres artisans. C’est pourquoi, il a invité les futurs bénéficiaires à s’approprier les compétences et les valeurs nécessaires pour être de véritables managers dans leurs activités.

Les bénéficiaires, rappelons-le, seront présélectionnés par les groupements professionnels des artisans.

Content created and supplied by: Fédération Ivoirienne des PME (via Opera News )

FIPME Un Couturier Une Machine Une Machine »

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires