Sign in
Download Opera News App

 

 

L’Insaac veut relancer le théâtre ivoirien

L’Institut national supérieur des arts et de l’action culturelle (Insaac) a effectué le mardi 25 janvier 2022, la rentrée de sa saison 2021-2022 de son activité de promotion et de relance du théâtre ivoirien, dénommée « Au théâtre du vendredi ». A cette occasion, « Sur la pelouse », une adaptation du drame d’Hakim Bah a été mise en scène par Ahouné Aké Marx. Inspirée d’un fait réel, c’est l’histoire du commandant « fout la trouille » qui doit faire face à la justice internationale après avoir massacré des manifestants aux mains nues. Dos au mur, il tente de faire porter le chapeau à sa brigadière.  La pièce met en lumière les violences de l’armée contre les civils en période de crise. Mieux, elle insiste sur les barbaries faites aux femmes avec leurs corolaires de violence corporelle, de viol et de grossièreté. La pièce dénonce aussi les germes des massacres, des génocides. A savoir la réduction des opposants, des manifestants, des contestataires à la bestialité au point où les tuer reviendrait à faire du bien à l’humanité.

Le metteur en scène choque pour mettre sous les feux des projecteurs, la laideur du viol et des violences perpétrées sur les femmes.  

« Sur la pelouse » est une pièce engagée pour la cause de la femme qui mérite d’être vue par tous ceux qui pensent à la cause féminine. Elle est révoltante, par moment, troublante, mais ouvre une lueur d’espoir car le bourreau prend une balle à la fin.  Cette année, « Au théâtre du vendredi » se fera en quinzaine avec une alternance avec des projections de films.

 

Content created and supplied by: Franchouseri (via Opera News )

Insaac

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires