Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire / Cherté de la vie : les Députés bientôt sur le terrain pour enquêter

Le Ministre du Commerce Souleymane Diarrassouba était à la tribune des Députés ivoiriens


C’est une suggestion faite par le Groupe parlementaire du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI-RDA) au Président de l'Assemblée nationale et au Ministre du Commerce, de l’Industrie et des PME, le mercredi dernier à l’Assemblée nationale où l’émissaire du gouvernement ivoirien exposait sur la question de la vie chère. 

La question relative à la vie chère, depuis de nombreux mois années voire des années, devient de plus en plus récurrente en Côte d’Ivoire en ce qu'elle impacte le quotidien des Ivoiriens. Le Député Dia Houphouët issu du PDCI-RDA, soutenu par son Groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, a décidé quant à lui, d’en venir au fait en sollicitant la présence du Ministre Souleymane Diarrassouba à l’hémicycle pour exposer sur le sujet et débattre de certaines zones d’ombre. Après un premier report, le membre du gouvernement Ouattara en charge du Commerce, de l’Industrie et des PME était face aux Députés le mercredi dernier.

Souleymande Diarrassouba, Ministre du Commerce, de l'Industrie et des PME


A l’issue de plusieurs heures de débats francs, des Députés ont jugé certaines réponses convaincantes contrairement à d’autres qui les ont laissées sur leur faim. Ils ont alors fait des suggestions allant dans le sens d’une enquête de terrain et qui créeraient un contact direct avec les acteurs impliqués dans les questions relatives à la cherté de la vie en Côte d’Ivoire.    

« En ce qui concerne le PDCI, nous avons proposé trois Commissions parlementaires pour aller au fond des problèmes en liaison avec les services concernés. Sur les questions des Infrastructures et des Transports, nous avons suggéré que l’Assemblée nationale mette en place une Commission parlementaire pour aller enquêter sur le terrain. Une Commission sur les questions de denrées alimentaires pour aller sur le terrain afin de comprendre les détails de tous les problèmes qui sont posés. Une autres Commission sur les questions liées aux logements et les produits manufacturiers a été envisagée », a déclaré le Président du Groupe parlementaire du PDCI-RDA, Simon Doho. Précisant que son parti ne s’est pas contenté de la prestation du Ministre devant le Parlement.

« Nous avons suggéré que nous allions plus loin, au contact des services, des acteurs pour comprendre ce qui se passe pour (re)suggérer au gouvernement un certain nombre de solutions », a-t-il rapporté.

Simon Doho, Président du Groupe parlementaire du PDCI-RDA


Selon les élus issus du PDCI-RDA, les populations ont un revenu et en face, elles ont des dépenses, et parmi ces dépenses il y a trois dépenses particulières, à savoir la nourriture, le logement et le transport. « Lorsqu’il y a une augmentation dans ces trois secteurs, le revenu des paysans est en difficultés avec le prix de leurs produits qui est en baisse », a noté Simon Doho. C’est pourquoi, au cours de cette session du mercredi dernier, ils ont suggéré d’aller encore plus loin, à travers faisant des suggestions. 


Saint-Claver Oula

Content created and supplied by: Saint_Claver_Oula (via Opera News )

côte d'ivoire souleymane diarrassouba

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires