Sign in
Download Opera News App

 

 

Opinion / Dr Abdallah Albert Toikeusse Mabri: une élégance politique qui séduit forcément

Il est resté constant dans sa démarche, fidèle à sa vision des choses, avec une attitude qui force l'admiration. Pour l'homme politique qu'il est, ses propos paraissent mesurés, réfléchis, posés; jamais un mot de trop, un mot déplacé, un mot qui apparaît comme un cheveu sur la soupe. Un langage policé sous fond de bon ton, un savoir-être admirable, qui fait de Dr Abdallah Albert Toikeusse MABRI, une respectable personnalité politique de premier plan dotée d'un charisme apaisant, d'une élégance politique à nulle autre pareille.

Dans le microcosme politique ivoirien, le président de l'Union pour la Démocratie et la Paix en Côte d'Ivoire (UDPCI) se distingue de manière éclatante d'autant plus qu'avec lui, le niveau du débat reste élevé. En effet, loin des intrigues politiciennes de bas étage et des invectives inutiles, il demeure zen. Et même quand il semble contrarié, il trouve toujours la manière idoine de s'exprimer, avec des mots justes, avec le sens de la mesure et l'intelligence, qui le caractérisent si bien. Un tel homme de paix, de dialogue, d'ouverture et de compromis est assurément une espèce en voie de disparition dans la sphère politique ivoirienne où l'agitation est la chose la mieux partagée.

Serein et imperturbable, d'une lucidité rassurante, Dr MABRI avance posément, auréolé de son statut d'homme d'Etat, une stature qui impose le respect. Comment peut-il en être autrement quand il a été successivement Ministre de la santé, Ministre d'Etat, chargé du plan et du développement, Ministre des transports, Ministre de la coopération et l'intégration africaine, Ministre des affaires étrangères, Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique? Une précieuse expérience gouvernementale que l'actuel président du conseil régional du Tonkpi est disposé à mettre au service de la Côte d'Ivoire, en tant que Président de la République; ce serait, aux élections de 2025, une consécration pour lui tant il a les qualités d'un grand dirigeant dont notre pays a plus que besoin.

En plus d'être un "Bosseur" aux qualités humaines indéniables, le président de l'UDPCI a la carrure d'un homme d'Etat, encore qu'il a pour lui sa jeunesse, du haut de ses 60 ans. D'ailleurs, plusieurs voix ne se joignent-elles pas à celle du Président de la République Alassane Ouattara pour appeler de tous leurs vœux à la gouvernance de la jeune génération? Les récentes bagarres entre le RHDP et le PDCI autour de l'élection du nouveau maire de Bouaflé ne sont-elles pas des signes évidents démontrant clairement que la Côte d'Ivoire n'a pas fini avec son cycle de violence aveugle et son corollaire d'angoisse, de désolation et de folie meurtrière? N'est-il pas temps de songer à renouveler la classe politique dirigeante? Les inimitiés, voire les animosités entre partis politiques sont telles qu'on ne peut que craindre' le pire pour la Côte d'Ivoire.

Dans la grisaille, heureusement que Dr Abdallah Albert Toikeusse MABRI se détache du lot, lui l'homme du bon ton, de paix, du consensus, de conciliation, l'homme dont l'offre politique est en parfaite adéquation avec les aspirations profondes de nombreux ivoiriens, fatigués et traumatisés par tant de violence gratuite dans le jeu politique. L' ex-membre du grand conseil politique du PDCI-RDA Prahis Gnonka Louis l'a si bien compris qu'il vient de rejoindre le président de l'UDPCI dans sa marche glorieuse pour l'accession au pouvoir d'Etat, tout comme ces milliers d'ivoiriens, qui voient en Dr Abdallah Albert Toikeusse MABRI l'alternative la plus crédible pour la Côte d'Ivoire.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires