Sign in
Download Opera News App

 

 

Rupture des accords militaires avec la France / Un sénateur français : « le Mali payera très cher »

Invité lundi dernier (9 mai 2022) de l’émission « Bonjour chez vous » sur « Public Sénat » (une chaîne de télévision politique et parlementaire dont l’unique actionnaire est le Sénat français), le sénateur Christian Cambon a volé dans les plumes de la junte au pouvoir. « Je pense que le Mali payera très cher le fait de s’être séparé de manière aussi violente des forces françaises qui, pendant huit ans, ont assuré la souveraineté du pays », a-t-il menacé. Cette souveraineté au nom de laquelle les autorités de transition ont dénoncé le traité et les accords de défense. Le président de la commission sénatoriale des Affaires étrangères promet le chaos au Mali après le départ de la France. En effet, selon lui, «les risques de conflit et de déstabilisation» au Sahel sont aujourd’hui très élevés. Et cela d’autant plus que, explique-t-il, dans cette partie du continent africain «il n’y a plus de respect des règles internationales. On voit des milices qui agissent pour le compte d’un certain nombre de gouvernements. C’est absolument dramatique », rapporte Le Matin dans  un article disponible sur le portail d’informations « abamako ». Par ailleurs, accuse le sénateur, «Les milices Wagner, pilotées par la Russie, ont tenté un coup en essayant de monter un faux charnier. Des malheureux sont morts et ils ont tenté d’enterrer ces gens comme si les forces françaises les avaient exécutés »,

 

Tché Bi Tché

[email protected]

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

Mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires