Sign in
Download Opera News App

 

 

Présentation au drapeau de 3000 soldats : l’armée engagée à rétablir la pyramide des grades

L’armée ivoirienne veut rétablir la pyramide des grades pour atteindre les standards internationaux. Et pour cause, les Forces armées ivoiriennes sont en deçà desdits standards parce qu’elle est constituée en majorité d’officiers supérieurs, d’officiers subalternes que de soldats de rang. C’est donc dans l’objectif d’inverser les tendances qu’un recrutement de 10 000 soldats est lancée sur deux ans.

La première vague des nouvelles recrues, forte de 3000 hommes vient d’achever sa formation commune de base (FCB). Ils ont été présentés au drapeau le mercredi 27 avril dernier sur les sites de l’ENSOA de Bouaké, du CEOP de Séguéla, et du GPT 2 de la GR à Yamoussoukro. Appelés volontaires engagés, ces soldats de la classe 2022-1A, au nombre de 2955 à l’arrivé sur l’effectif de 3000, au départ, ont durant trois mois été éprouvés physiquement qu’intellectuellement. Au nom du colonel Dembélé Bassaro, Commandant de la Garde républicaine, le commandant du groupement d’instruction 3, Kouakou Gboko Kra Marius, face aux parents et amis, aux autorités politiques et administratives ainsi que le général de brigade, Hamed Zana, Commandant des écoles et centres de formation, représentant le Chef d’Etat-major, a fait connaitre, les enjeux qui sous-tendent cette présentation au drapeau, à l’étape de Yamoussoukro

« Mon général ce sont au total 985 jeunes ivoiriens qui sont arrivés au terme de cette formation commune de base. Débuté le 15 janvier 2022 au centre d’instruction du groupement n°2 de la garde républicaine ; durant trois ils ont été éprouvés physiquement et intellectuellement afin d’être des hommes aptes à servir dans toutes les unités des forces armées de Côte d’Ivoire (Faci). Les modules militaires de base auxquels ils ont été soumis ont été essentiellement constitués de discipline qui forme le terreau du métier des armes ; ce sont entre autres l’éthique militaire, l’instruction civique, l’armement, la tactique, la topographie, l’éducation physique et sportives.

Le terrorisme et toutes les autres menaces transfrontalières ont été intégrés au programme d’instruction de ces jeunes soldats, qui vont bientôt servir dans un univers en mutation où notre pays a besoin d’une armée professionnelle, d’autant plus que la menace prend une dimension stratégique nouvelle… », a-t-il indiqué faisant noter que « Ces soldats constituent le premier contingent d’un effectif de 10000 militaires à recruter sur deux années. » « L’objectif défini est de renforcer les effectifs des Forces Armées de Côte d’Ivoire tout en rétablissant la pyramide des grades pour atteindre les standards »

Traduisant sa gratitude aux formateurs et aux parents pour l’esprit de sacrifice en laissant leurs progénitures venir aux métiers des armes, il a eu une adresse à l’endroit des nouveaux soldats « Chers soldats de la classe 2022-1A vous voilà au terme de 90 jours de formation sanctionnés par votre présentation au drapeau de l’Etat de Côte d’Ivoire. Sachez que vote crédo dès ce jour, c’est la défense de vos concitoyens, c’est la défense de notre patrie. Oui, ne vous-y trompez jamais, la raison de votre présence ici c’est le combat et sachez que le combat ne s’improvise pas ; mettez toujours en pratique l’instruction qui vous a été donnée et qui continuera dans vos unités respectives. Fondez votre carrière sur l’honneur, le courage, l’abnégation et le sens du service. Ils doivent être votre boussole partout où vous serez ; ils marquent en effet, la concrétisation des valeurs qui donnent au soldat sa dimension éthique, exemplaire et universelle… », a conseillé le patron du groupement d’instruction 3, Gboko Marius. 

Pour clore son propos à l’endroit des volontaires engagés, il a voulu que ceux-ci retiennent ceci « Chers soldats formés au groupement d’instruction n°3 ici à la garde républicaine de Yamoussoukro, puissiez-vous garder, de ce moment solennel de présentation au drapeau, la détermination de défendre la Côte d’Ivoire, sa liberté et sa culture dans le respect des lois de la guerre, sans haine mais avec le culte de la mission. »

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

drapeau présentation pyramide rétablir

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires