Sign in
Download Opera News App

 

 

Blé Goudé en colère après un appel téléphonique: "toi tu es rentré au pays et tu te la coules douce"

Définitivement acquitté par la Cour pénale internationale (CPI), Charles Blé Goudé attend de rentrer en Côte d’Ivoire. Contrairement à son ancien co-détenu Laurent Gbagbo, le fondateur du COJEP (Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples) n’a pas encore reçu son passeport des autorités ivoiriennes. Mais l’ex-secrétaire général de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire) refuse de se laisser abattre. Alors qu'il est en attente de son passeport depuis bientôt un an, un appel téléphonique avec un de proches certainement, le leader du COJEP est rentré dans une colère. Et ce dernier l'a fait savoir via une publication sur sa page Facebook, ce vendredi 20 mai 2022.

« À toi qui a eu le toupet de m'appeler ce matin et ainsi qu'aux autres qui nourrissent cette même idée de définir ce qu'on doit penser, dire et faire, je vous mets en garde : Ne vous avisez plus jamais à me tancer sur mes ambitions politiques. VOUS VOUS PRENEZ POUR QUI ? ASSEZ ! JE DIS ASSEZ !", a laissé exploser Charles Blé Goudé dans une publication sur sa page Facebook.Sans nommer la personne qui lui a passé cet appel téléphonique, l’ex-patron de la galaxie patriotique a insisté pour dire qu’il ne marchanderait en rien son ambition. "Bien au contraire, je me battrai avec dignité pour y arriver. Est-ce que c'est clair ?", a-t-il ajouté. Et de conclure : « Toi, tu es rentré au pays, tu te la coules douce, moi je suis encore bloqué ici à La Haye, dans les griffes de l'administration de la CPI et d'un système sans visage, attendant un passeport depuis un an bientôt et toi sans gêne tu me fais passer pour le mauvais ! » Puis de prévenir que : « Un jour, je dirai ma part de vérité aux ivoiriens. Je ne suis pas pressé. Appelle encore »

Le procès s'est ouvert le 28 janvier 2016. Le 15 janvier 2019, la Chambre de première instance I, à la majorité, a acquitté M. Laurent Gbagbo et M. Charles Blé Goudé de toutes les charges de crimes contre l'humanité prétendument perpétrés en Côte d'Ivoire en 2010 et 2011. Le 1er février 2019, la Chambre d'appel a imposé des conditions à la mise en liberté suite à leur acquittement de M. Gbagbo et M. Blé Goudé, dans un État disposé à les accepter sur son territoire et désireux et apte à faire respecter les conditions fixées par la Chambre. Le 16 juillet 2019, la Chambre de première instance I a déposé les motifs complets de l'acquittement de MM. Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Le 16 septembre 2019, le Procureur a soumis un appel contre cette décision. Le 31 mars 2021, la Chambre d'appel ont confirmé, à la majorité, la décision d'acquittement du 15 janvier 2019.


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

charles blé cojep ivoire laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires