Sign in
Download Opera News App

 

 

Bassam: La directrice départementale des Eaux et Forêts interpelle la population sur un problème

Photo/Cdt Teapoinhi Stéphanie, Directrice départementale des Eaux et Forêts de Gd-Bassam

Suite à la destruction massive de la Mangrove, cette plante qui permet nos eaux d'y avoir beaucoup de poissons, Mme la Directrice départementale des Eaux et Forêts de Gd-Bassam, Commandant Teapoinhi Stéphanie n'a pas manqué d'attirer l'attention des populations sur les dangers de cette pratique.

En effet, elle a également fait un état de lieux alarmant de la situation qui prévaut. Selon elle, devra amener toutes les couches sociales de la région du Sud-comoe, voire de toute la zone côtière de la Côte d'Ivoire à unir leurs forces pour trouver une solution rapide au problème. Lors de la rencontre d'information et de concertation qui a eu lieu hier vendredi 27 mai au Wharf Hôtel de Grand-Bassam, la première responsable départementale des Eaux et Forêts a salué les initiateurs de l'opération de planting des palétuviers, notamment le président du Rotary Océan, monsieur Ouattara Alhassan pour sa clairvoyance :

" Je pense que le Président Ouattara a eu le nez creux en initiant cette opération qui va consister à apporter une solution à ce problème. Certes, il y a eu , par le passé, des actions dans ce sens qui n'ont peut-être pas abouti, mais il ne faut pas baisser les bras. C'est pourquoi, tout le monde, c'est-à-dire, les associations de femmes, de jeunes, les différentes communautés, cellule Civilo-Militaire, tous main dans la main, nous devons faire en sorte que cette opération réussisse pour sauver le couvert végétal et les eaux de la région, voire de toute la zone côtière qui vit pratiquement ce même problème. La mangrove reste la principale végétation de toute cette zone, et elle est en voie de disparition. Il faut donc trouver dès maintenant des solutions. Et c'est en synergie d'actions que nous pourrons y arriver. Bientôt, nous irons vers les populations de la région pour qu'ensemble nous puissions réfléchir sur des projets communs dans le domaine de l'environnement, ensuite trouver des partenaires pour réaliser ces projets, notamment celui du reboisement dans la région. Je voudrais ici lancer un appel aux populations du département de Grand-Bassam de se mobiliser pour cette opération parce que les conséquences des changements climatiques sont bien visibles ici à Bassam. Vous vous souvenez que ces dernières années, Bassam était inondée. Aujourd'hui, ce sont les poissons qui manquent dans les eaux. Que nous réserve demain? C'est le moment de prendre des dispositions pour ne pas que cela se reproduise" a déclaré Mme la directrice départementale des Eaux et Forêts, dont l'exposé au cours de cette réunion, a permis à l'assemblée de voir qu'il y a feu en la demeure.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

bassam côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires