Sign in
Download Opera News App

 

 

Université Felix Houphouët Boigny : un club de bénévoles veut lutter contre les Fake News

Lutter contre les faks news sur les réseaux sociaux, tel est l’objectif que s’est fixé le club des Bénévoles de l’Education aux Médias et à l’Information (BEMI) de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody. Le lancement officiel des activités de ce club a eu lieu le 21 mai 2022, à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody,

 Pour cette année 2022, l’activité majeure du Club BEMI de l’université FHB de Cocody est le projet ‘’EMI CAMPUS TOUR’’, qui est un projet de promotion de l’éducation des médias sur l’espace universitaire. Ce projet prendra en compte tous les 12 UFR de l’université. Le club BEMI formera au cours de ce projet 50 jeunes par UFR sans oublier les formations internes des membres de BEMI.

Pour Aristide KANGA, présidente du club BEMI, cette activité vise à faire la promotion de l’Education des médias en milieu estudiantin, à sensibiliser des personnes à vérifier des informations avant de publier ou de partager sur les réseaux sociaux pour éviter les fake news qui provoquent des conflits.

 « Nous avons pour objectif spécial de faire la promotion de l’éducation des médias sur l’espace universitaire, lutter contre les fake news, sensibiliser au bon usage des médias auprès des élèves et étudiants, également de former à l’usage des outils de vérification des informations » a-t-elle souligné.

 Selon elle, si son club a décidé de mener une lutte contre les fausses informations, c’est parce que les infox sont d’une gravité extrême qui mettent en mal la cohésion sociale et le vivre ensemble, une fausse information peut susciter des conflits entre les peuples.

« Avec tous ses évènements qui se sont déroulés dans ces dernières années, des personnes qui malheureusement sont obligées de se cacher parce qu’elles ont été malheureusement humiliées sur les réseaux sociaux, en subissant des commentaires désagréables de la part de certaines personnes parce qu’elles ont été influencées par des gens qui s’asseyent derrière des postes et qui font de mauvais commentaires, de mauvais messages », explique-t-elle.

 Avant d’ajouter « on a vu par exemple, ce qui est arrivé avec les Nigériens où malheureusement avec une vidéo qui n’avait rien avoir avec les Ivoiriens mais a suscité la réaction des Ivoiriens qui ont pris à partie les Nigériens vivants en Côte d’Ivoire et donc face à tout cela nous pensons qu’il faut éduquer aux médias.

Tous les jeunes vont sur les réseaux sociaux, c’est pourquoi nous avons décidé de pouvoir véritablement nous inscrire dans cette lutte, de pouvoir permettre aux gens d’être éduqués aux médias. », a indiqué la présidente du Club BEMI de l’Université FHB de Cocody.

 

Eugène YAO 

Content created and supplied by: eugeneyao (via Opera News )

Club BEMI Université Félix Houphouët Boigny de Cocody

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires