Sign in
Download Opera News App

 

 

Après la saisie de drogue à San Pedro/ Un commissaire de police mis aux arrêts

La dernière grande saisie de drogue opérée récemment à Abidjan et à San-Pedro vient de faire une première victime de taille. Il s'agit du commissaire KD, chef de la police criminelle de la  deuxième ville portuaire de Côte d’Ivoire. Cet officier de police  est suspecté d’être de connivence avec un réseau de trafiquants de drogue, dirigé par un non ivoirien.

 En effet, selon 7Infos, ce haut fonctionnaire de police est suspecté d’avoir fourni des informations confidentielles au narcotrafiquant, qui ont permis à ce dernier d’échapper à une arrestation.

<< Tout est parti de l’opération qui a conduit à la saisie de deux tonnes de cocaïne d’une valeur estimée à 41 milliards FCFA, le 23 avril 2022 à San Pedro et à Abidjan. Les enquêtes qui se sont achevées par le démantèlement d’un vaste réseau de trafiquants de cocaïne ont conclu que les dealers avaient établi l’une de leurs bases à San-Pedro. Selon l’information, déjà à cette date, l’officier de police était soupçonné depuis bien longtemps par ses collègues. Mais pour en avoir le cœur net, c’est lui qui a été désigné par sa hiérarchie pour procéder à l’arrestation du narcotrafiquant espagnol. Mais grande fut leur surprise de constater que le baron de la drogue n’était plus chez lui à l’arrivée de la police. Pourtant, seul le commissaire mis en cause avait l’information du projet de l’arrestation de Miguel Angel. 

Mis aux arrêts, les fouilles de son téléphone ont permis de découvrir que le chef de la police criminelle et le narcotrafiquant étaient en contact>>, confie 7 Infos.

Avec l'arrestation de ce haut fonctionnaire de police, l'on peut dire la guerre contre le trafic de  drogue est réellement engagée.

Content created and supplied by: B.RAÏS (via Opera News )

ivoire san à san-pedro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires