Sign in
Download Opera News App

 

 

Rififi au PPA-CI : le parti de Gbagbo secoué par une guerre des chefs

Porté sur les fonts baptismaux les 16 et 17 octobre 2021 à l’auditorium du Sofitel hôtel Ivoire, à Abidjan, , le parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI), le nouveau parti de Gbagbo est encore secoué par une maladie infantile : une sourde guerre de protocole. De quoi s’agit-il ? selon des informations piochées aux bonnes sources, les rapports entre le président exécutif dudit parti , Hubert Oulaye, et  son homologue du Conseil  stratégique  et politique, Assoa Adou, seraient exécrables. « Hubert Oulaye reconnaitrait Laurent Gbagbo comme son unique chef, de qui il devrait recevoir des ordres, alors que le CSP est au-dessus du président exécutif » souffle une source proche du parti qui a préféré l’anonymat. « Le problème des anciens du FPI, c’est qu’ils n’ont jamais accepté que Assoa les commande. Selon eux, il est transfuge du PIT de Francis Wodié et les a trouvés au FPI » explique pour sa part, un ancien du journal du FPI, le défunt « la voie ». « Beaucoup au PPA-CI agissent encore sous l’influence des textes du FPI » ajoute notre source, qui informe que le président du parti est informé de cette guerre des égos et attendrait le moment opportun pour expliquer aux uns et autres la nécessité d’y mettre un terme pour que le parti se concentre sur ses vraies missions.

 

TBT

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires